Liens d'accessibilité

Aucun test antidopage dans le football espagnol depuis un an


Cristiano Ronaldo, du Real Madrid, fait une bicyclette lors du match de football espagnol de la Liga entre le Real Madrid et le Deportivo Alaves, au stade Mendizorroza, à Vitoria, Espagne, 29 octobre 2016.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a considéré "alarmant" le fait qu'aucun contrôle n'ait été effectué par les autorités nationales compétentes dans le football espagnol depuis près d'un an, dans un communiqué diffusé vendredi.

L'AMA estime que l'agence espagnole antidopage (AEPSAD) n'a pas respecté ses codes depuis mars 2016.

L'Espagne est restée sans gouvernement de décembre 2015 à octobre 2016 ce qui n'a pas facilité l'évolution des lois antidopages dans le pays.

Cependant, l'AEPSAD a admis que contrairement à d'autres fédérations internationales, qui ont pris leurs responsabilités en matière de dopage, la FIFA et l'UEFA sont restées inactives.

La juridiction de la FIFA se limite aux sélections nationales tandis que l'UEFA ne s'interesse qu'aux clubs engagés en Champion League et Europa League à l'instar du Real Madrid ou du FC Barcelone.

"Cette absence de test, pendant près d'un an, dans un pays possédant l'un des championnats les plus en pointe dans le monde, est alarmante et instille peu de confiance dans un sport propre au moment où celui-ci en a le plus besoin", considère le communiqué de l'AMA.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG