Liens d'accessibilité

Ce qui manque au Barça? Une bonne dynamique, dit Luis Enrique


L’entraîneur du FC Barcelone, Luis Enrique, parle lors d’une conférence de presse à Barcelone, de décembre 2016.

Le FC Barcelone, qui n'a pas réussi à enchaîner plus de quatre victoires consécutives cette saison, doit désormais initier une "longue dynamique" pour tenter de mettre la pression sur ses rivaux en Championnat d'Espagne, a estimé samedi son entraîneur, Luis Enrique.

"Les dynamiques comptent, sans aucun doute. Depuis le début de saison, nous recherchons une longue dynamique de bons résultats mais elle tarde à venir", a analysé le technicien du Barça en conférence de presse, à la veille d'un déplacement à Eibar dimanche en Liga (19h45 GMT).

"J'espère que celle en cours sera la bonne, que nous enchaînerons suffisamment de victoires. Nous en avons besoin, surtout en Liga pour mettre la pression sur les équipes qui sont devant nous", a-t-il ajouté.

Actuellement troisième de Liga derrière le Real Madrid (1er) et le Séville FC (2e), le Barça reste sur trois succès consécutifs toutes compétitions confondues. Cela a fait dire à Luis Enrique que son équipe avait, dans l'ensemble, bien démarré l'année 2017 malgré deux couacs début janvier.

"En terme de rendement, sur ce que je demande à mon équipe en attaque et en défense, je suis très satisfait de comment vont les choses. Maintenant, nous espérons seulement pouvoir enchaîner et progresser", a-t-il poursuivi.

Interrogé sur la petite blessure de son capitaine Andres Iniesta (mollet), forfait dimanche, l'entraîneur barcelonais a reconnu qu'aucun joueur de son effectif n'était capable de remplacer le milieu international espagnol, indispensable maître à jouer de l'équipe blaugrana.

"C'est le problème. J'ai de très bons profils à ce poste, des joueurs capables d'apporter beaucoup offensivement et défensivement, mais je n'ai vu personne au monde qui s'approche d'Andres Iniesta", a reconnu Luis Enrique.

Le technicien n'a pas précisé qui pourrait assurer l'intérim dimanche à Eibar. Il devra sans doute choisir entre le Turc Arda Turan, l'Espagnol Denis Suarez ou bien le Portugais André Gomes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG