Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Niger

Zone Franc : le blanchiment d'argent et le financement des jihadistes au coeur d'une réunion à Niamey

Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, à Berlin, Allemagne, le 19 février 2019.

La lutte contre le blanchiment d'argent et le financement des groupes jihadistes qui sévissent dans plusieurs pays de la zone franc ont été un des points centraux de la réunion des ministres des Finances de la zone jeudi à Niamey.

"Le terrorisme est un frein au développement, nous voulons le combattre tous ensemble avec la plus grande fermeté. Pas de développement économique sans sécurité, la sécurité est une priorité absolue: combattre Boko Haram comme nous avons combattu Daech est pour la France une priorité absolue", a souligné le ministre de l'Economie et des Finances français Bruno Le Maire.

Plusieurs pays de la zone (Niger, Burkina Faso, Mali, Cameroun, Tchad...) sont victimes d'attaques récurrentes de groupes jihadistes tandis que leurs économies sont plombées depuis 2014 par "la chute" des cours des matières premières, a souligné un expert à l'AFP.

"La réunion a fait le point des dispositifs" de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, a expliqué Ismaël N'Diaye, conseiller spécial du gouverneur de la BCEAO (Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest). "Sur un certain nombre d'actions qui doivent être mises en oeuvre d'ici 2020, on a à peu près un niveau moyen de mise en oeuvre de 20% après six mois" d'exécution, a-t-il indiqué.

Sur le plan économique pur, M. Le Maire a estimé que "nous avons aujourd'hui dans la zone franc des Etats qui ont renoué avec la croissance, en particulier les Etats de l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) qui ont une croissance de 6%. Deux Etats parmi eux ont un niveau de développement (parmi) les plus élevés de la planète, à savoir le Sénégal et la Côte d'Ivoire".

Il aussi "salué les succès" des pays de la zone "pour rétablir les finances publiques" et "réduire la dette, ça avance dans la bonne direction", a-t-il dit.

Mamadou Diop, le nouveau ministre nigérien des Finances, s'est félicité que "pour toute la zone, des progrès (soient) enregistrés en matière de croissance économique, même si au niveau de la convergence il y a encore quelques efforts à faire".

Dans "la zone UEMOA, la croissance a été de 6% en 2018 et nous attendons une croissance de 7% en 2019. Dans la zone Cemac (Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale), après deux années de récession où la une croissance était négative, on a enregistré une première année de croissance positive de 1,8% (2018) et pour 2019 on escompte une croissance encore plus forte", a-t-il dit.

Le Premier ministre nigérien Brigi Rafini avait à l'ouverture de la séance "encouragé" les pays de la zone à "moderniser leurs finances publiques" pour améliorer les recettes afin de "financer les politiques de développement économique et social tout en sauvegardant leur stabilité".

Il avait salué "la bonne marche de la coopération monétaire" de la zone "qui demeure un facteur de stabilité et de bonne gestion macroéconomique", alors que le franc CFA est régulièrement la cible de critiques politiques.

La zone franc est un espace économique et monétaire d'Afrique subsaharienne qui comprend 14 pays: Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo, Cameroun, République du Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, Tchad.

Toutes les actualités

Sahel:800 attaques des groupes armés en 2021

Sahel:800 attaques des groupes armés en 2021
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:38 0:00

Plus de 200 kg de cocaïne saisis du véhicule d'un maire au Niger

Une vue du centre-ville d'Agadez photographié depuis la grande mosquée, Agadez, Niger, le 20 février 2018.

L'Afrique de l'Ouest a enregistré une série de saisies record ces dernières années.

La police nigérienne a saisi plus de 200 kg de cocaïne d'une valeur d'environ 8,7 millions de dollars qui étaient transportés dans le camion officiel d'un maire, a-t-on appris lundi de deux sources policières.

L'incident a eu lieu dimanche dans le nord du pays. Le maire et son chauffeur, qui se trouvaient dans le véhicule au moment des faits, ont été arrêtés avec 199 briques de cocaïne à un poste de contrôle sur la route qui mène au nord d'Agadez, plaque tournante du traffic dans le désert, ont indiqué les sources.

Un communiqué de l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) du Niger a confirmé qu'une saisie record de plus de 200 kg de cocaïne avait eu lieu à Agadez, sans toutefois donner de détails.

Route de transit

L'Afrique de l'Ouest, qui constitue le plus souvent une voie de transit pour les drogues illicites en provenance d'Amérique du Sud et à destination de l'Europe, a enregistré une série de saisies record ces dernières années.

Le Sénégal a saisi plus de deux tonnes de cocaïne pure sur un navire au large de sa côte atlantique en octobre, et les autorités gambiennes ont saisi près de trois tonnes en janvier dernier sur une cargaison en provenance de l'Équateur.

Après la saisie de 17 tonnes de résine de cannabis d'une valeur d'environ 37 millions de dollars au Niger en mai dernier, le coordinateur de l'unité antidrogue d'Interpol, Jan Drapal, a déclaré à Reuters que les barons de la drogue envoyaient des cargaisons plus importantes en réponse à la demande croissante de l'Europe.

Le Niger va expulser 8 ressortissants rwandais "pour raisons diplomatiques"

Le Niger va expulser 8 ressortissants rwandais "pour raisons diplomatiques"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:55 0:00

L'insécurité au Sahel s'est accrue en 2021

L'insécurité au Sahel s'est accrue en 2021
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:55 0:00

Le Niger menacé d'une crise alimentaire

Le Niger menacé d'une crise alimentaire
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:50 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG