Liens d'accessibilité

Manchester United renverse Tottenham sur le fil


Toby Alderweireld de Tottenham, à gauche, bat Fernandinho de Manchester City, à droite, avant de marquer le deuxième but de Tottenham lors du match Tottenham - Manchester City du championnat de football anglais de Premier League à White Heart Lane à Londres, 26 septembre 2015.

Manchester United a renversé Tottenham samedi (1-0), grâce à un but en fin de match d'Anthony Martial, lors de l'affiche de la 10e journée de Premier League, mettant ainsi fin à la mauvaise passe des "Red Devils" en championnat.

Au classement, Manchester United reste à la 2e place (23 pts) mais distance son adversaire du jour, qui fait du surplace au troisième rang (20 pts). Avec cette deuxième défaite de la saison, Tottenham prend aussi le risque de voir le leader Manchester City (25 pts) agrandir son avance en tête, en cas de victoire plus tard dans l'après-midi à West Bromwich.

Sous la pluie battante d'Old Trafford, les Londoniens ont longtemps cru arracher un bon point chez un concurrent direct pour le titre.

Déjà critiqué pour son approche très défensive contre Liverpool (0-0), puis défait sans les honneurs chez le promu Huddersfield le week-end dernier (2-1), José Mourinho se préparait encore à subir les critiques. Mais Martial a surgi!

Entré en jeu peu auparavant, à la 70e minute, en remplacement de Marcus Rashford, l'attaquant français a marqué un but purement anglais. Sur un dégagement de De Gea, Lukaku s'imposait dans les airs pour dévier le ballon de la tête parfaitement dans la course de l'ancien Monégasque. Martial ne manquait pas sa chance: il prenait de vitesse les "Spurs", résistait au retour de la défense et trompait Lloris de prêt avec sang froid.

Avant ce but, qui a finalement assommé les Londoniens, le match n'avait pas été trépidant, à l'image de la prestation offerte par les "Red Devils" contre les "Reds" plus tôt dans le mois.

Sans Harry Kane, le meilleur buteur du championnat (8 buts), les "Surs" sont apparus moins performants. Mauricio Pochettino avait choisi d'aligner Son en attaque, avec en soutien Eriksen et Alli.

Si les Londoniens ont dominé par moment, ils n'ont jamais réussi à transformer, péchant systématiquement sur le dernier geste ou peinant à s'approcher de la cage de De Gea. Les tentatives lointaines se sont vainement multipliées...

Gênés par le pressing des Mancuniens, les "Spurs" se sont aussi parfois mis dans l'embarras tout seuls, à l'image de ce tacle désespéré mais réussi de Dier sur Rashford (10).

Ils ont aussi tenu le score grâce à quelques bonnes interventions de Lloris, qui se couchait bien sur un coup franc de loin de Rashford et s'imposait parfaitement dans les airs sur le corner suivant (13).

Les "Red Devils" ont toutefois réussi à se montrer plus dangereux en seconde période.

Un missile de Valencia frôlait la lucarne (64), puis Lloris repoussait une tentative de Lukaku dans un angle fermé (72).

Quelques minutes plus tard, le gardien français était sauvé par son poteau gauche sur une tête de Lukaku, à la réception d'un centre de Lingard (79).

Mais le montant des "Spurs" ne faisait que repousser l'échéance de quelques secondes... Martial offrait la victoire aux "Red Devils" deux minutes plus tard.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG