Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

La Maison Blanche propose un milliard de dollars pour lutter contre le cancer

Le président Barack Obama pris en photo dans un couloir de la Maison Blanche.

L’enveloppe servira à financer une nouvelle initiative dévoilée récemment par le président américain Barack Obama qui vise à éliminer le cancer, indique un communiqué de la présidence américaine.

"Nous sommes désormais à un tournant et la science est prête pour un nouvel effort concerté que cette initiative peut produire", souligne le communiqué.

Dans son discours sur l'état de l'Union le mois dernier, le président Obama avait demandé à son vice-président Joe Biden de prendre la tête de cette initiative nationale pour venir à bout du cancer baptisée "Moonshot", en référence au programme Apollo de conquête de la Lune. Son fils, Beau Biden, est décédé d'une tumeur au cerveau à 46 ans en 2015.

Une enveloppe de 195 millions de dollars a déjà été allouée aux Instituts nationaux de la santé (NIH) de manière à ce que de nouveaux efforts de recherche sur le cancer puissent commencer sans attendre, a précisé lors d'une conférence de presse téléphonique un haut responsable de l'administration.

Le président Obama va demander 755 millions de dollars supplémentaires dans son projet de budget 2017, qui débute le 1er octobre et qu'il soumettra au Congrès le 9 février, destinés notamment aux NIH et à la Food and Drug Administration, l'agence des médicaments.

"Notre tâche vise à surmonter les obstacles bureaucratiques pour que la science puisse produire des résultats", explique Joe Biden dans un communiqué, soulignant qu'il s'agit pour lui "d'une question personnelle".

"Aujourd'hui, seulement 5% des cancéreux peuvent participer à un essai clinique et la plupart n'ont même pas accès à leurs propres données médicales", précise-t-il sur le site internet de la vice-présidence.

"Les cancérologues qui traitent plus de 75% des malades ont un accès limité à la recherche de pointe et aux dernières avancées", déplore-t-il.

Cette nouvelle initiative se concentre notamment sur le développement de vaccins contre le cancer, sur sa détection précoce et sur des nouvelles approches très prometteuses pour éradiquer la maladie comme l'immunothérapie qui consiste à doper le système immunitaire pour détruire les cellules cancéreuses.

Cette nouvelle mobilisation de la Maison Blanche entend également améliorer le partage des données entre les chercheurs, l'analyse génomique des tumeurs et la recherche sur les cancers pédiatriques rares.

Environ 14 millions de personnes dans le monde sont diagnostiqués d'un cancer chaque année et quelque huit millions en meurent dont 600.000 aux Etats-Unis, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Avec AFP

Toutes les actualités

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Coronavirus: état des lieux dans le monde

Coronavirus: état des lieux dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Sanctions américaines contre Abass Sidiki, chef de la milice des 3R en RCA

Un soldat monte la garde près d'anciens enfants soldats anti-Balaka attendant d'être libérés d'un camp à Batangafo, en République centrafricaine, 28 août 2015. AFP PHOTO / EDOUARD DROPSY

Le Trésor américain a imposé des sanctions contre Bi Sidi Souleymane alias Sidiki Abbas, le chef de la milice dite des "3R" (Retour, Réclamation et Réhabilitation) en République centrafricaine, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Ces sanctions font suite à des mesures similaires prises par le Conseil de sécurité des Nations unies, selon un communiqué du Trésor.

D’après les autorités américaines, le groupe 3R aurait tué, torturé, violé et déplacé des milliers de civils depuis 2015 et M. Souleymane aurait lui-même participé à ces exactions.

Par ailleurs, le Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour la RCA a mis en place un gel des avoirs et une interdiction de voyager à l'encontre de M. Souleymane.

Selon les lois américaines, désormais les avoirs de M. Souleymane aux États-Unis ou sous le contrôle de ressortissants américains sont systématiquement gelés.

Pour rappel, la milice 3R le groupe armé le plus imposant en Centrafrique. Son chef, M. Souleymane, est un Camerounais qui se positionne comme le défenseur des peuples peuls, selon plusieurs sources concordantes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG