Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Californie : Bac Duong, l'un des trois prisonniers évadés, s'est rendu

Avis de recherche pour les trois évadés de la prison de Santa Ana, diffusé le 23 janvier 2016 par département du shérif d'Orange County, en Californie.

Bac Duong, 43 ans, est entré vendredi dans un magasin dont il connaissait le propriétaire et à déclaré qu'il souhaitait se rendre à la police. Il s'était évadé de prison avec deux complices la semaine dernière.

L'un des trois prisonniers qui se sont échappés d'une prison de Santa Ana en Californie il y a une semaine s'est rendu et a été arrêté vendredi, ses deux acolytes restant en cavale.

Bac Duong, 43 ans ans, a été arrêté à Santa Ana, d'où il est originaire, en banlieue de Los Angeles, à l'ouest des Etats-Unis.

Peu avant midi (20H00 GMT) "Bac Duong a interpelé un civil (...) et a indiqué qu'il voulait se rendre", a déclaré la shérif du comté d'Orange, Sandra Hutchens.

Un employé d'une société de réparation de voitures, Auto Electric Rebuilders, à Santa Ana, a expliqué à des journalistes que M. Duong était entré dans le magasin et a dit qu'il voulait se rendre.

D'après le capitaine de police Anthony Bertagna, M. Duong connaissait le propriétaire du magasin et sa femme, et il s'est adressé à cette dernière, qui aurait appelé le numéro d'urgence 911.

M. Duong était détenu depuis décembre sur des accusations d'agression avec une arme létale et tentative de meurtre.

Ses compagnons d'évasion, Hossein Nayeri, 37 ans et Jonathan Tieu, 20 ans, considérés par les autorités comme dangereux et probablement armés, sont toujours recherchés. Les enquêteurs pensent qu'ils se trouveraient dans la région de San José ou de Fresno, plus au nord de la Californie, d'après le lieutenant Jeff Hallock.

M. Nayeri, considéré comme le "cerveau de l'évasion", est accusé d'agression et torture, tandis que M. Tieu est incarcéré pour meurtre et tentative de meurtre.

Les autorités sont toujours à la recherche d'un minivan blanc volé, qui aurait été utilisé par les trois évadés pour s'enfuir et depuis leur évasion, pour se cacher.

Le véhicule, mis en vente sur le site de petites annonces Craigslist, a été emprunté au vendeur par les trois criminels sous prétexte de l'essayer... et ils ne l'ont jamais restitué.

Jeudi, une enseignante en anglais de 44 ans, Nooshafarian Ravaghi, avait été arrêtée, les autorités estimant qu'elle était une complice "cruciale" des trois prisonniers.

Elle est notamment accusée d'avoir fourni des cartes aériennes de Google Earth à Nayeri, originaire d'Iran comme elle.

Elle avait noué une relation "beaucoup trop personnelle" avec Nayeri, selon le lieutenant Hallock, sans qu'il soit certain qu'elle ait été de nature "romantique".

L'enseignante a toutefois nié avoir fourni aux évadés les outils qu'ils ont utilisés pour découper une grille d'aération et constituer une corde pour descendre en rappel du toit de l'établissement pénitentiaire.

Au total, 10 personnes ont déjà été arrêtées en relation avec l'enquête sur cette spectaculaire évasion.

Les autorités focalisent leurs recherches sur la communauté vietnamienne, l'un des évadés étant un membre connu d'un gang vietnamien.

AFP

Toutes les actualités

Biden est donné en tête dans certains sondages

Biden est donné en tête dans certains sondages
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00

Nouveau record de femmes candidates à la Chambre des représentants aux Etats-Unis

Des parlementaires écoutant le discours du président Donald Trump qui s'adresse au Congrès, à Washington, le 28 février 2017. (REUTERS/Kevin Lamarque)

Un nombre record de femmes se présentent pour être élues à la Chambre des représentants en novembre, a annoncé vendredi le Centre pour les Femmes Américaines en Politique (CAWP).

Déjà "243 femmes ont décroché leur candidature pour un siège à la Chambre américaine" lors des élections parlementaires du 3 novembre, "un nouveau record", écrit le CAWP, qui dépend de l'université Rutgers.

"Le précédent record de 234 avait été atteint en 2018", poursuit-il, en précisant que puisque des primaires doivent encore être organisées dans 13 Etats, le nombre actuel de candidates "devrait encore augmenter".

Fait marquant cette année, 74 femmes républicaines sont déjà candidates pour la Chambre en novembre, alors que leur précédent record, bien moindre avec 53 candidates, remontait à 2004.

En face, 169 femmes démocrates sont déjà candidates, moins que leur record de 182 atteint en 2018, souligne le CAWP.

Moins d'un quart des sièges du Congrès sont actuellement occupés par des femmes: 101 élues à la Chambre, dont 88 démocrates, et 26 sénatrices, dont 17 démocrates.

La présidente démocrate de la Chambre Nancy Pelosi a repris, en janvier 2019, le marteau de Speaker, qu'elle avait déjà tenu entre 2007 et 2011, lorsqu'elle était devenue la première femme de l'histoire américaine à accéder à ce poste crucial.

Donald Trump propose un nouveau plan d'aide par décret

Donald Trump propose un nouveau plan d'aide par décret
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:06 0:00

Émeutes et pillages à Chicago après que la police tire sur un suspect

La police de Chicago enquête sur la zone située devant un magasin Apple qui a été pillé à Chicago, dans l'Illinois, aux États-Unis, le 10 août 2020. REUTERS/Kamil Krzaczynski

Plus de 100 personnes ont été arrêtées lundi à la suite d'une nuit de pillages et de troubles qui ont fait 13 blessés et causé des dégâts considérables à Chicago, dans le quartier commercial chic de Magnificent Mile et dans d'autres parties de la ville, selon les autorités.

Le commissaire de police David Brown a déclaré qu'il ne s'agissait "pas d'une manifestation organisée" mais plutôt "d'un incident de nature purement criminelle".

Selon la presse locale, les incidents ont éclaté après que des éléments de la police aient ouvert le feu sur un suspect la veille dans le quartier Englewood.

La mairesse de Chicago, Lori Lightfoot, a dénoncé les violences et le pillage des magasins : "C'est une attaque contre notre ville", a-t-elle déclaré.

Plusieurs personnes ont été arrêtées et devraient faire face à des accusations de pillage, de trouble à l'ordre public et de coups et blessures contre la police.

De nombreux commerces, qui faisaient déjà les frais d’une baisse d’activité à cause du coronavirus, ont été saccagés.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des gens entrer et sortir de magasins au milieu de la nuit avec des marchandises en main.

Les pillages se sont étendus aux magasins situés à des kilomètres du centre-ville, selon le quotidien Chicago Tribune.

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG