Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Gabon

Aucun Conseil des ministres depuis trois semaines au Gabon

Ali Bongo à la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'Union Africaine à Addis-Abeba, le 29 janvier 2018.

Aucun Conseil des ministres ne s'est tenu depuis trois semaines au Gabon, période correspondant à l'absence du président Ali Bongo Ondimba, hospitalisé en Arabie Saoudite.

"En principe, au Gabon, il y a un Conseil des ministres chaque semaine, ou un toutes les deux semaines", indique Télésphore Ondo, spécialiste de droit constitutionnel. Qu'il n'ait pas eu lieu "créé des difficultés de fonctionnement de la République" car "la plupart des décisions comme les projets de loi sont délibérées en Conseil des ministres", ajoute-t-il.

En l'absence du président, la loi prévoit que le vice-président puisse présider un Conseil ministériel sur "délégation express" du chef de l'Etat, et avec "un ordre du jour bien précis", selon M. Ondo. Autre solution quand "tout est bloqué": la Cour constitutionnelle peut intervenir comme "organe de régulation des institutions", affirme le constitutionnaliste.

"Le président du Sénat ou le Premier ministre pourraient saisir la Cour pour qu'elle autorise le vice-président à présider un Conseil", selon M. Ondo.

Le "chef de l'Etat continue d'exercer ses fonctions", a déclaré dimanche le porte-parole de la présidence à Libreville, Ike Ngouoni, ajoutant: "les institutions de notre République fonctionnent donc aujourd'hui parfaitement dans le strict respect de la Constitution". Il avait affirmé que le président Bongo était "en phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques", reconnaissant de manière implicite la gravité de son état de santé.

M. Bongo est hospitalisé en Arabie Saoudite depuis trois semaines et la rareté des informations sur son état alimente fausses nouvelles et rumeurs les plus alarmistes.

"Le pouvoir essaye de gagner en temps avec cette opacité", selon le politologue André Adjo. Le directeur de cabinet à la présidence, Brice Laccruche, a hérité "d'une position privilégiée", selon M. Adjo, qui ajoute qu'il ne faut cependant pas "exagérer" ses pouvoirs. L'autre homme fort est Frédéric Bongo, frère du président et patron du renseignement.

Avec AFP

Toutes les actualités

Les supporters du Gabon et de la Guinée équatoriale affluent au Cameroun pour les 8e de finale

Des supporters de la Guinée équatoriale célèbrent après la victoire de leur équipe lors du match entre la Sierra Leone et la Guinée équatoriale au stade Omnisports de Limbe, le 20 janvier 2022.

Selon le Cameroun, en l'espace de quatre jours, au moins 1 500 supporters sont entrés dans le pays depuis le Gabon et la Guinée équatoriale voisins pour soutenir leurs équipes qui se sont qualifiées pour les huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations de football.

Le Gabon affronte le Burkina Faso dimanche, tandis que la Guinée équatoriale joue contre le Mali mercredi. Les organisateurs du tournoi exigent que tous les supporters passent un test COVID-19 avant d'entrer dans les stades.

La police des frontières du Cameroun a déclaré samedi que des bus transportant au moins 900 supporters de football du Gabon et de Guinée équatoriale sont entrés dans le pays en 48 heures. Le Gabon et la Guinée équatoriale sont les voisins du sud du Cameroun.

Les autorités camerounaises ont déclaré qu'environ 600 autres supporters de football du Gabon et de la Guinée équatoriale sont arrivés au Cameroun par mer et par air cette semaine.

Selon le Cameroun, l'afflux est dû à la qualification du Gabon et de la Guinée équatoriale pour la phase à élimination directe de la Coupe d'Afrique des Nations de football.

Prosper Ebang, 30 ans, fait partie de ces supporters qui, selon la police camerounaise, sont entrés au Cameroun. Il dit qu'il est venu assister au succès de l'équipe nationale de football de son pays, les Panthères du Gabon. Confiant, il assure que le Gabon atteindra la finale.

Felix Nguele Nguele est le gouverneur de la région du Sud du Cameroun qui borde le Gabon et la Guinée équatoriale. Il affirme que des responsables du Gabon et de la Guinée équatoriale l'ont informé que des centaines d'autres supporters sont toujours en route pour le Cameroun.

M. Nguele Nguele dit avoir demandé à la police et à l'armée à la frontière sud du Cameroun d'assurer la sécurité des supporters venus du Gabon et de la Guinée équatoriale. Il dit savoir que des personnes mal intentionnées pourraient vouloir perturber les supporters en visite depuis que la tension est montée entre le Cameroun et la Guinée équatoriale en novembre.

Le 30 novembre 2021, le Cameroun a déclaré que la Guinée équatoriale expulsait des milliers de Camerounais qui vivaient illégalement dans l'État voisin, invoquant des problèmes de sécurité nationale.

Kisito Esua est le président de l'organisation non gouvernementale South West Youth League, dont le siège se trouve à Limbe, une ville anglophone du sud-ouest. Il dit que la ligue apprend aux jeunes à être hospitaliers envers les fans qui viennent au Cameroun pour soutenir leurs équipes de football. Il s'est exprimé via une application de messagerie depuis Limbe.

"L'afflux de fans et de supporters du Gabon et de Guinée équatoriale est tellement massif", a déclaré M. Esua. "Les supporters sont venus en nombre par voie aérienne, terrestre et maritime et nous pensons que l'affluence sera spectaculaire. Nous avons donc fait en sorte que l'environnement soit si amical, convivial et propice."

Le ministère camerounais de la santé publique indique que les supporters qui sont arrivés au cours des dernières 48 heures doivent respecter les directives de restriction du COVID-19 imposées par la Confédération africaine de football.

Selon la CAF, toute personne désirant assister aux matchs doit fournir un test covid négatif ne datant pas de plus de 24 heures ainsi que la preuve qu'elles ont été vaccinées contre le coronavirus.

Les ambassades du Gabon et de la Guinée équatoriale à Yaoundé affirment que tous les supporters visiteurs ont accepté de respecter les lois camerounaises et les restrictions liées au COVID-19 instituées par le Cameroun et la CAF pendant leur séjour.

Sommet de la CEEAC: les gens attendent "des actions", selon Vivien Manangou

Sommet de la CEEAC: les gens attendent "des actions", selon Vivien Manangou
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:00 0:00

CEEAC: les dirigeants de l'Afrique centrale en concertation à Brazzaville

CEEAC: les dirigeants de l'Afrique centrale en concertation à Brazzaville
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:19 0:00

Maroc, Gabon, Sénégal et Guinée se qualifient, le Ghana éliminé par les Comores

Maroc, Gabon, Sénégal et Guinée se qualifient, le Ghana éliminé par les Comores
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:06 0:00

Journée décisive mardi pour les groupes B et C

Journée décisive mardi pour les groupes B et C
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:26 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG