Liens d'accessibilité

Arsenal s'impose petit bras face à Hull au championnat anglais


Alexis Sanchez, à droite, et Alex Iwobi jubilent d’Arsenal après le premier but de leur équipe lors d’un mach de la Premier League anglaise contre Watford – au stade Emirates, 2 avril 2016.

Arsenal s'est relancé avec difficulté après dix jours de turbulences en s'imposant contre le mal classé Hull (2-0) grâce à une main d'Alexis Sanchez puis une d'un défenseur des "Tigers", samedi en ouverture de la 25e journée de Premier League.

Au classement, Arsenal remonte provisoirement à la 3e place, à égalité de points (50) avec son voisin Tottenham (2e), qui se rend à Liverpool en fin de journée (17h30 GMT). Les "Gunners" reviennent aussi à neuf longueurs du leader Chelsea, en déplacement à Burnley dimanche.

Ce n'était pas beau et ça ne fera peut-être pas taire les supporters qui réclament le départ d'Arsène Wenger, mais cette victoire remet au moins les Gunners dans le droit chemin à cinq jours du huitième de finale aller de Ligue des champions à Munich.

Pour Arsenal, la semaine passée a en effet été celle de toutes les catastrophes, celle qui s'amorçait samedi par la réception de Hull pouvait définitivement les faire tomber dans le gouffre.

Après avoir perdu à domicile contre Watford (2-1) et être sortis du terrain sous la bronca, les Gunners ont enchaîné avec une défaite chez le leader Chelsea. A la clef, une déroute (3-1) et surtout des espoirs de titre quasi envolés.

Les Londoniens, dominateurs mais maladroits en première période, seulement peu adroits en seconde période, ont cette fois trouvé le moyen de gagner.

Après trois frappes non cadrées depuis le point de penalty par Bellerin (15), Alexis Sanchez (16) et Özil (25), les Gunners ont ouvert la marque grâce à une main du Chilien.

A la lutte avec Sanchez sur un tir dévié de Gibbs, le gardien Jakupovic dégageait le ballon sur l'attaquant, qui smashait le ballon dans la cage de Hull (35).

En toute fin de match, sur une contre-attaque, une autre main a puni Hull (18e). Clucas a repoussé du bras une tête de Lucas Perez. Sanchez a transformé le penalty (90+1), devenant provisoirement le meilleur marqueur du championnat avec 17 buts.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG