Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un "homme armé" tué dans un accrochage avec des militaires en Casamance


Abdoulaye Balde, 2e personne à gauche, est le maire de la région sud de Ziguinchor, en visite à l'hôpital, le 7 janvier 2018.

Un "homme armé" a été tué dimanche lors d'accrochages avec des militaires sénégalais et un groupe d'hommes en armes en Casamance, la région forestière du sud du Sénégal où l'armée recherche les auteurs du massacre de 14 coupeurs de bois, a indiqué lundi un porte-parole militaire.

Il s'agit du premier accrochage mortel avec l'armée signalé depuis plusieurs années dans cette région, où le Mouvement démocratique des forces de Casamance (MFDC) mène depuis 1982 une rébellion indépendantiste.

Les militaires sont tombés dimanche sur un groupe "d'hommes armés" dans la zone de recherche des auteurs du massacre du 6 janvier, a affirmé à l'AFP un responsable de la Direction des relations publiques de l'armée (Dirpa), sans se prononcer sur leur éventuelle appartenance à la rébellion. "Il y a eu des accrochages. On en a tué un", a-t-il ajouté, sans autre précision.

>> Lire aussi : Vingt-deux personnes arrêtées par la gendarmerie après la tuerie en Casamance

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG