Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sept tonnes de drogues incinérées au Mali


700 kg de cannabis, 10 kg d’héroïne, plus de 5 kg de cocaïne, plus de 500 kg de psychotropes, et des centaines de kilos de produits pharmaceutiques contrefaites brûlés à Dio au Mali, le 28 mars 2018. (VOA/Kassim Traore)

L'Office central des stupéfiants du Mali a mis le feu à sept tonnes de drogue pour une valeur marchande de plus d'un milliard de FCFA.

La destruction a eu lieu dans la petite localité de Dio, située derrière Kati.

Sept tonnes de drogues brûlées à Dio au Mali, 28 mars 2018. (VOA/Kassim Traore)
Sept tonnes de drogues brûlées à Dio au Mali, 28 mars 2018. (VOA/Kassim Traore)

La drogue a été saisie par l’Office central des stupéfiants, la police, la gendarmerie et la douane en 2017.

700kg de cannabis 700kg, 10kg d’héroïne, plus de cinq kg de cocaïne, plus de 500 kg de psychotropes, des centaines de kilos de produits pharmaceutiques contrefaites constituaient le lot incendié.

A défaut de la fumée des trains, ce sont les fumées des drogues brûlées qui ont assombri le ciel de la petite localité.

La valeur totale de la drogue saisie est de plus d'un milliard, explique le Colonel Magistrat Adama Tounkara directeur général de l'OCS.

Un homme décharge la drogue d’un camion devent l'Office central des stupéfiants du Mali à Dio, 28 mars 2018. (VOA/Kassim Traore)
Un homme décharge la drogue d’un camion devent l'Office central des stupéfiants du Mali à Dio, 28 mars 2018. (VOA/Kassim Traore)

"Le fait de brûler cette quantité de drogue repose sur l’article 136 de la loi 01 078 du 18 juillet. Cet article prévoit que la destruction des produits se fasse en présence de représentants de l’autorité judiciaire et de membres de la commission de destruction ", soutient Youba Alfousseiny Diop sur VOA Afrique, substitut du procureur en charge du pole judiciaire spécialisé.

L'incinération de 7 tonnes de drogues s'est déroulée devant les autorités de Kati, Youssouf Bakary Traore premier adjoint au préfet de Kati.

Elle est la deuxieme du genre organisée par l'OCS, et les questions environnementales ont été prises en compte, déclare Daouda Kane, maire de la commune rurale de Dio.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG