Liens d'accessibilité

Au moins 15 morts dans des affrontements entre la CMA et la Plateforme à Kidal


Un combattant touareg de la Coordination de mouvements de l’Azawad (CMA) en position de tir près de Kidal, dans le nord du Mali, 28 septembre 2016.

Des affrontements ont éclaté à Kidal entre la coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) et la Plateforme, deux coalitions rebelles maliennes, faisant au moins 15 morts vendredi.

"Il y a eu trois morts du côté Plateforme et 12 du côté CMA. Des blessés graves ont également été enregistrés, " signalent des sources locales au correspondant de VOA Afrique sur place.

Les affrontements ont commencé par l'attaque d'un convoi de la Plateforme, qui était en patrouille dans les alentours de Kidal.

La mission des Nations unies au Mali (Minusma) déclare que ces affrontements sont une violation du cessez-le feu et appelle à des sanctions contre les fautifs.

La CMA et la Plateforme renouent avec la violence, parce que les combattants de la Plateforme stationnés à la porte de Kidal veulent signer leur retour dans la capitale de l'Adrar des Ifoghas, explique Sidi Ag Albaka.

Les deux groupes se sont affrontés pendant 4 heures avec une heure de repos.

Le bilan est de 15 morts, des véhicules brules, d'autres récupères par la Plateforme, précise Sidi Ag Albaka.

Avec ces combats le processus de paix va en souffrir et surtout sa mise en œuvre à Kidal, parce qu'en dessous de ce conflit il y a un vieux différend intercommunautaire, soutient Sidi Ag.

La Minusma appelle les dirigeants des deux groupes à faire preuve de sagesse et d’agir avec responsabilité.


Reportage de Kassim Traore à Bamako, pour VOA Afrique

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG