Liens d'accessibilité

Séoul va acheter à Washington des armements pour "des milliards de dollars"

  • VOA Afrique

Le président Donald Trump et son homologue sud-coréen Moon Jae-in à Séoul, le 7 novembre 2017.

La Corée du Sud va acheter aux Etats-Unis des armements pour "des milliards de dollars", afin de faire face aux menaces de la Corée du Nord dotée de l'arme nucléaire, a indiqué mardi le président américain, Donald Trump.

Allié stratégique des Etats-Unis et accueillant sur son sol 28.5000 soldats américains, la Corée du Sud va acquérir un important nombre d'armements américains, "que ce soit des avions, que ce soit des missiles, peu importe de quoi il s'agit", a déclaré M. Trump à l'issue d'un sommet avec le président sud-coréen, Moon Jae-In, à Séoul.

"La Corée du Sud va commander pour des milliards de dollars de ces équipements. Pour eux, c'est judicieux, et pour nous, cela signifie des emplois, une réduction de notre déficit commercial avec la Corée du Sud", a-t-il ajouté.

M. Moon a confirmé les achats prévus qui sont "essentiels" pour la Corée du Sud, ajoutant que Séoul avait donné son accord pour entamer des pourparlers pour acheter des équipements américains stratégiques, afin de renforcer les capacités de défense de son pays.

Selon la presse sud-coréenne, des négociations ont également été engagées sur l'achat de sous-marins nucléaires. Si l'achat de ce type de sous-marins, qui peut rester immergé pendant des mois, se réalisait, cela pourrait relancer une course à l'armement dans le nord-est asiatique.

M. Trump a par ailleurs indiqué que les Etats-Unis avaient donné leur accord pour supprimer une limite de poids des ogives sur les missiles balistiques de la Corée du Sud, sur fond de fortes tensions avec le voisin du Nord.

Selon l'accord existant entre les deux pays, Séoul était autorisé à développer des ogives jusqu'à 500 kilos pour des missiles balistiques.

Les deux alliés ont trouvé un "accord final" pour supprimer cette restriction, a souligné pour sa part M. Moon.

"Nous avons également réaffirmé notre position qui consiste à exercer le maximum de pression sur le Nord et à lui imposer des sanctions jusqu'à ce qu'il propose de véritables négociations", a-t-il ajouté.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG