Liens d'accessibilité

Cristiano Ronaldo grand favori pour le prix Fifa

  • VOA Afrique

Cristiano Ronaldo de Real Madrid célèbre après avoir marqué son 100e but en compétitions européennes de clubs lors du match de quart de finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et le Bayern Munich, à Munich, Allemagne, 12 avril 2017.

La Fifa va dévoiler lundi soir à Londres ses "Best", c'est-à-dire ses prix des meilleurs joueurs, entraîneurs, buts... et récompenser sans doute la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo, grand favori, tout comme il le sera pour le Ballon d'Or en fin d'année, deux récompenses désormais concurrentes.

Depuis 2016, la Fifa a en effet mis fin à la collaboration instaurée en 2010 avec France Football pour le Ballon d'Or. L'instance a ressuscité ses propres prix et joue plus volontiers la carte paillettes avec en guise de maître de cérémonie lundi l'acteur britannique Idris Elba et une participation du groupe de rock Kasabian.

L'an dernier, France Football avait annoncé le premier le meilleur joueur de l'année 2016: Cristiano Ronaldo le 12 décembre. Moins d'un mois plus tard, c'était au tour de la Fifa de récompenser... Cristiano Ronaldo, logiquement sacré pour sa victoire à l'Euro avec le Portugal et en Ligue des champions avec le Real.

Cette année c'est la Fifa qui se lance d'abord, avant le Ballon d'Or au mois de décembre, avec une interrogation sur l'utilité de cette succession de prix. "La Fifa ne peut que se réjouir de voir le football, ses acteurs, ses fans et ses valeurs célébrés le plus souvent possible", répond l'instance du football mondial, interrogée par l'AFP.

"C'est le signe de sa popularité, de sa vitalité et de sa magie. Et en tant que Fédération internationale, nous sommes fiers que nos Trophées 'The Best' rassemblent lors d'un même processus de désignation les joueurs, les entraîneurs, les fans et les médias. Ce système de votation unique donne à nos trophées +The Best+ une universalité qui reflète aussi l'universalité du football", explique-t-elle.

Contacté par l'AFP, France Football n'avait pas réagi dimanche.

'Zizou' pour une première

Pour désigner le meilleur joueur de l'année, le système d'attribution est différent. Du côté de la Fifa, un panel de votants composés des sélectionneurs et des capitaines des équipes nationales, de journalistes et de fans. Pour France Football, des journalistes internationaux spécialistes de football.

Le résultat risque d'être le même. Cristiano Ronaldo est à nouveau favori, et pour cause. Il a poursuivi son insatiable moisson de titres la saison dernière. Il a à nouveau remporté la Ligue des champions, la douzième de l'histoire du Real, et a enlevé le très relevé Championnat d'Espagne...

En finale de C1, Ronaldo s'est offert un doublé contre la Juventus Turin pour terminer meilleur buteur du tournoi (12 buts), juste devant son rival du Barça Lionel Messi. De quoi rafler tous les prix et rêver d'un cinquième Ballon d'Or.

Avec en guise de lot de consolation la Coupe du Roi, les concurrents du Barça et surtout Lionel Messi, paraissent en retrait. Neymar, passé de Barcelone au PSG cet été pour la somme record de 222 millions d'euros pourrait terminer sur la troisième marche du podium.

L'entraîneur du Real Zinédine Zidane a quant à lui de très fortes chances de décrocher le prix du meilleur entraîneur. Il avait terminé en deuxième position en 2016 derrière Claudio Ranieri, vainqueur du Championnat d'Angleterre 2015-2016 avec Leicester, à la surprise générale.

Interrogé sur ce statut de favori, "Zizou" a pourtant jugé samedi qu'il n'était pas le meilleur entraîneur de monde.

"Pour répondre à la question et être sincère, si on me le donne (ce prix), je le prends avec grand plaisir. Mais si la question c'est: +Est-ce que je suis le meilleur entraîneur du monde?+ Non, et j'en suis sûr", a déclaré le Français en conférence de presse.

Zidane, qui a fêté le week-end dernier son 100e match sur le banc du Real, a fait de l'équipe merengue une machine à gagner les trophées depuis sa nomination en janvier 2016: deux C1 d'affilée, une Liga, un Mondial des clubs, deux Supercoupes d'Europe et une Supercoupe d'Espagne, soit sept titres en moins de deux ans.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG