Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

PSG- Real et Barça-Chelsea, les chocs des 8e de finale de la Ligue des Champions


Neymar marque sur penalty lors du match entre le PSG, son équipe, et Bordeaux, au Parc des princes, Paris, 30 septembre 2017.

L'UEFA a fait le tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des champions. Le Real Madrid affrontera le PSG et le FC Barcelone sera face à Chelsea.

Le Paris SG de Neymar a hérité d'un tirage très relevé avec le Real Madrid de Cristiano Ronaldo double tenant du titre, choc des 8e de finale de la Ligue des champions, selon le tirage au sort effectué lundi.

Le PSG et le Real s'étaient affrontés pour la dernière fois lors de la phase de groupes de C1 2015-2016. Le club espagnol l'avait emporté 1-0 à domicile et fait 0-0 à Paris.

Maxwell, ex-joueur du PSG, désormais dans l'encadrement a confié sur beIN Sports: "on a tous conscience des matches qu'on va avoir. C'est un beau tirage, avec de beaux matches à jouer. Il y a un match retour à la maison qui pourrait décider de l'élimination du Real Madrid. C'est un beau défi pour le PSG, on est prêts".

Les Madrilènes ont remporté trois des quatre dernières éditions, mais ont terminé à la deuxième place de son groupe, derrière Tottenham.

Emilio Butragueno, directeur des relations institutionnelles du Real Madrid, au micro de beIN Sports, a déclaré que "ce sont les aléas du tirage. Ce sont deux équipes qui veulent remporter le titre. On aurait aimé rencontrer le PSG plus tard, mais bon, il faudra très bien se préparer."

"Ce sont deux équipes très offensives, deux matches très ouverts, avec beaucoup d'occasions et beaucoup de buts. Il y a un stress maximum parce qu'on peut se faire éliminer, alors il faudra être à la hauteur. Le Real a remporté le titre ces deux dernières saisons, on va essayer de faire la même chose", a-t-il ajouté.

Le PSG s'est fait éliminer dès les 8e de finale la saison dernière, par le FC Barcelone (avec la fameuse remontada 6-1 au match retour après un match aller remporté 4 à 0 par Paris). Le club français, qui a terminé en tête de son groupe devant le Bayern Munich, ambitionne néanmoins de figurer parmi les favoris après son mercato estival record (près de 400 millions d'euros déboursés pour attirer Neymar et Kylian Mbappé).

Les autres rencontres

Les autres rencontres sont: Juventus-Tottenham, Bâle-Manchester City, Porto-Liverpool, Séville-Manchester United, Shakhtar-AS Rome, Chelsea-Barcelone et Besiktas-Bayern. Les 8e de finale se disputeront les 13-14 et 20-21 février (matches aller) et les 6-7 et 13-14 mars (matches retour).

Parmi les cinq clubs anglais en lice (record de participants pour une nation en 8e de finale), seuls Chelsea et Tottenham ont hérité d'un tirage ardu avec le FC Barcelone de Lionel Messi et la Juventus de Paulo Dybala.

Les deux clubs de Manchester ont en revanche obtenu des adversaires largement à leur portée: le City de Pep Guardiola affrontera les Suisses de Bâle, et le United de Jose Mourinho rencontrera Séville. Liverpool s'en sort bien également avec Porto.

Les autres commentaires

Hasan Salihamidzic, directeur sportif du Bayern Munich, qui jouera les Turcs de Besiktas, a déclaré: "c'est la première fois qu'on les affronte. Nous savons qu'ils sont très forts car ils étaient également dans le groupe de Leipzig en poules. Cela sera difficile mais le tirage nous convient. Bien sûr ce n'est pas un avantage de jouer le premier match à domicile et qu'il n'est jamais évident de jouer à Istanbul mais nous allons y arriver".

Guillermo Amor, directeur des relations institutionnelles et sportives du FC Barcelone, au micro de beIN Sports Espagne,: "En regardant les probabilités, il était très possible qu'on tombe sur cet adversaire. Le Bayern (Munich) et Chelsea étaient deux des plus fortes équipes, celles que tous les premiers de groupe voulaient éviter."

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG