Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Des attaques qui flambent et des défenses qui flanchent en Liga


Gerard Piqué et Lionel Messi lors d'un match à Camp Nou, Barcelone, le 19 septembre 2017.

Chaud devant, froid derrière! Le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, sacré jeudi quintuple Ballon d'Or, et le FC Barcelone de Lionel Messi présentent des défenses décimées avant la 15e journée du Championnat d'Espagne, qui leur réserve de gros morceaux: Séville et Villarreal.

Cinq Ballons d'Or partout, la balle au centre: Ronaldo a égalé Messi au panthéon du football jeudi soir lors de la remise du trophée 2017, symbole de l'intense rivalité entre ces deux champions.

Et sans attendre, la course au trophée 2018 débute dès ce week-end pour "CR7" (32 ans), qui a dit vouloir atteindre les sept Ballons d'Or d'ici sa fin de carrière. "Quand je dis sept, c'est une plaisanterie mais en même temps c'est sérieux: tout peut encore arriver", a lancé le Portugais.

Ce week-end, l'attaquant-vedette du Real a un compte à régler avec la Liga: s'il brille en Ligue des champions (meilleur buteur avec 9 buts), il n'a inscrit que 2 buts en Championnat cette saison, loin de son rendement habituel.

Une anomalie à réparer dès samedi (15h15 GMT) avec la réception de Séville, cinquième (28 pts) à égalité de points avec le Real (4e, 28 pts).

Ce choc entre équipes qualifiées pour les huitièmes de la Ligue des champions se présente mal pour l'entraîneur Zinédine Zidane, privé de quatre éléments défensifs majeurs: Sergio Ramos, Dani Carvajal, Casemiro (suspendus) et Raphaël Varane (blessé).

"Nous allons trouver une solution", a promis "ZZ", qui pourrait devoir associer en charnière centrale Nacho... et le jeune milieu défensif Marcos Llorente.

Messi se délasse, Bakambu menace

Sur les cinq derniers matches de Barcelone toutes compétitions confondues, Messi n'a été titulaire que deux fois: l'Argentin (30 ans) semble ménager ses jambes dans la perspective d'une fin de saison chargée avec le Mondial-2018.

"L'année est très dure et je dois accepter de moins jouer", a reconnu Messi cette semaine dans une interview avec la chaîne argentine TyC Sports. "Les années passent et le corps s'en ressent si on joue tous les matches."

Du coup, "La Puce" a soufflé mardi en C1 contre le Sporting Portugal, ne jouant qu'une demi-heure. Et il aborde reposé le délicat déplacement sur le terrain de Villarreal (6e) dimanche soir (19h45 GMT), crucial pour préserver l'avance du leader Barcelone (1er, 36 pts).

Bref, Messi ne semble pas abattu par la perte du Ballon d'Or 2017, pour lequel il a fini deuxième. "Ma priorité, ce sont les titres collectifs, a-t-il rappelé. Je veux gagner d'autres Ligas, d'autres Ligues des champions et un titre avec l'Argentine."

Pour le trophée de "pichichi", meilleur buteur du Championnat d'Espagne, l'Argentin fait pour le moment la course en tête (13 buts) mais l'attaquant de Villarreal Cédric Bakambu (9 buts) n'est pas loin.

Et l'avant-centre franco-congolais pourrait tirer profit d'une défense expérimentale côté Barça: Samuel Umtiti et Javier Mascherano sont blessés, ce qui promet dimanche une charnière Piqué-Vermaelen très peu rodée...

Atletico: la C1 à digérer, "Grizi" blessé

Pour la première fois en cinq saisons, l'Atletico a été éliminé dès la phase de poules de C1 et reversé en Europa League.

Un coup dur dont le club, troisième (30 pts) et invaincu en Liga, doit se relever dès dimanche sur la pelouse du Betis Séville (15h15 GMT) pour tenter de revenir sur Valence (2e, 31 pts).

L'entraîneur Diego Simeone a assuré que son équipe allait "changer de logiciel" rapidement et se reconcentrer sur les objectifs qui lui restent: la Liga, la Coupe du Roi et la C3.

Pas de chance, Antoine Griezmann a achevé mardi le match contre Chelsea (1-1) blessé à une cuisse et l'attaquant français risque d'être forfait ce week-end. Sale semaine pour "Grizi", seulement 18e du Ballon d'Or après sa 3e place en 2016...

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG