Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monaco peut prendre de l'avance avant l'"Olympico"


Adama Diakhaby de l'AS Monaco, à gauche et Danilo Pereira du FC Porto, lors d'un match de ligue des champions au Stade Louis II, Monaco le 26 Septembre 2017

Le champion en titre Monaco, à la lutte avec Lyon et Marseille pour la deuxième place de Ligue 1, peut prendre de l'avance en cas de succès contre Saint-Etienne, toujours mal en point(s), vendredi avant l'"Olympico" de dimanche, en ouverture de la 18e journée.

Pour l'ASM (3e, 35 points +22), tout est réuni pour s'emparer de la 2e place, derrière l'intouchable Paris SG, déjà sacré champion d'automne avant de se rendre à Rennes samedi (17h00). C'est-à-dire, un match avancé contre une équipe en pleine perte de confiance pour mettre la pression sur ses rivaux, conjugué à un duel dimanche entre Olympiques qui pourrait coûter des points à Lyon (2e, 35 points +23) et à Marseille (4e, 35 points +16).

​Les hommes de Leonardo Jardim, qui se sont qualifiés sans problème mardi en quarts de finale de la Coupe de la Ligue contre Caen (2-0), ont en plus (re)découvert dans leurs rangs un buteur capable de suppléer le capitaine Falcao avec Guido Carrillo.

Déjà auteur d'un doublé in extremis et salvateur contre Troyes la semaine dernière (3-2), l'Argentin a récidivé contre les Normands, tandis que d'autres remplaçants habituels comme Rachid Ghezzal ont marqué des points. De quoi réveiller la machine à gagner ?

Du côté des Verts (15e, 20 pts), la crise est tellement profonde qu'elle ne laisse rien augurer de bon face à un prétendant au podium, à l'image de la leçon reçue dimanche dernier au Vélodrome (3-0).

La défense inquiète avec 18 buts encaissés sur les huit dernières journées, alors que l'attaque est inoffensive avec en symbole Loïs Diony, recrue phare du club qui n'a toujours pas inscrit le moindre but. Le tandem Julien Sablé - Jean-Louis Gasset doit impérativement trouver la solution pour ne pas se retrouver relégable à la trêve.


Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG