Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Nigeria

Les Etats-Unis soutiennent la lutte contre le COVID-19 au Nigeria avec 20 millions de dollars

Des colis envoyés par USAID, en Oregon, le 10 avril 2020. (Photo: Sgt. 1st Class Zachary Holden / US Department of Defense / AFP)

Le Nigeria a bénéficié d’un soutien du gouvernement américain dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. L'aide américaine, d’une valeur de 21,4 millions de dollars, a été saluée par Abuja comme un signe de la vitalité des relations entre les les deux pays.

Le financement du gouvernement américain soutiendra des activités essentielles pour contrôler la propagation du Covid-19 telles que des campagnes rapides d'information sur la santé publique, l'eau et l'assainissement, la prévention et le contrôle des infections dans les établissements de santé.

L’Agence américaine pour le développement (USAID) soutien le Centre national de contrôle des maladies du Nigéria, en envoyant un million de SMS par jour aux Nigérians.

L’organe finance aussi les activités de sensibilisation en faisant le porte-à-porte dans le Nord-Est pour prévenir les épidémies dans les zones les plus vulnérables du pays.


L’activiste Nigerian Auwal Musa Rafsanjani veut "demander au gouvernement américain d’assurer la transparence comme prévu dans l’accord". Si beaucoup de Nigérians saluent les efforts du gouvernement américain pour son assistance en cette période de crise sanitaire, nombreux sont ceux qui s’inquiètent de la gestion des fonds par les autorités nigérianes.

"Donner de l’argent à l’actuel gouvernement, c’est comme si vous mettez de l’eau dans une bassine qui coule", lance Deji Adeyanju, directeur d'un groupe des Nigérians de la société civile, "parce que ce gouvernement ne connaît pas la transparence. Ce gouvernement affirme avoir distribué 20.000 nairas à plus de 2 millions de Nigérians sans aucune forme de documentation".

Des millions de Nigérians vivent aux Etats-Unis et des liens entre les Etats touchent plusieurs secteurs de développement comme celui de la science et de la technologie.

Pour l’opposant Yusuf Yabagi Sani, du parti ADP et ancien candidat à la présidentielle de 2019 au Nigeria, le gouvernement américain devrait faire plus.

"C’est réellement petit. Si vous considérez que le Nigeria est la première puissance économique en Afrique. C’est aussi le moment puisque tout le monde sait que cette pandémie est une menace pour les économies comme celle du Nigeria", a-t-il dit à VOA Afrique.

Cette assistance vient s’ajouter à plus de 8,1 milliards de dollars d'aide totale au Nigeria, au cours des 20 dernières années, notamment plus de 5,2 milliards de dollars en assistance sanitaire en provenance des États-Unis uniquement.

L’économie nigériane très dépendante du pétrole est fortement affectée ces derniers mois avec la chute du baril de l’or noir à des niveaux jamais atteints sur le marché mondial.

Mardi le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé une aide financière d'urgence de 3,4 milliards de dollars pour appuyer les efforts des autorités face aux graves conséquences économiques du choc lié au COVID-19 et à la chute brutale des prix du pétrole.

COVID-19: le Nigeria bénéficie d’un soutien du gouvernement américain
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:37 0:00


Toutes les actualités

Des hommes armés massacrent 53 personnes dans 6 villages nigérians

Des membres d'une bande de bandits avec des armes dans leur cachette forestière dans le nord-ouest de l'État de Zamfara, au Nigeria, le 22 février 2021.

Des voleurs de bétail armés ont tué 53 personnes dans six villages de l'Etat de Zamfara dans le Nord-Ouest du Nigeria, ont indiqué samedi la police et des habitants.

Des dizaines d'hommes armés arrivés sur des motos ont envahi les villages de Kadawa, Kwata, Maduba, Ganda Samu, Saulawa et Askawa dans le district de Zurmi district, avant de tuer leurs habitants.

Ils ont attaqué les victimes qui travaillaient dans leurs fermes avant de se lancer à la poursuite de ceux qui tentaient de s'échapper.

Le porte-parole de la police de Zamfara Mohammed Shehu a déclaré que quatorze corps avaient été emmenés dans la capitale de l'Etat de Zamfara.

"Des policiers ont été déployés dans cette zone après les attaques", a ajouté le porte-parole.

"Nous avons évacué 14 dépouilles et nous les avons conduites jusqu'à Gusau vendredi soir où elles ont été inhumées au cimetière d'Unguwar Gwaza", a ajouté le porte-parole.

Des habitants ont indiqué de leur côté que 39 autres cadavres avaient été inhumés dans la ville voisine de Dauran.

"Nous avons retrouvé 28 corps hier et 11 autres ce matin dans les villages avant de les enterrer ici", a déclaré un habitant de Dauran, Haruna Abdulkarim.

"C'était dangereux d'organiser des funérailles à cause des bandits qui se cachent dans la forêt de Zurmi et qui auraient pu revenir pour attaquer les funérailles", a déclaré un autre habitant, Musa Arzika, qui a fait état du même bilan de victimes.

Les villages situés dans la région de Zurmi sont régulièrement ciblés par des bandes criminelles pouvant rassembler des centaines de bandits. Ces violences ont poussé les habitants à manifester leur mécontentement et à bloquer le principal axe routier local la semaine dernière, appelant les autorités à faire cesser les attaques.

Le Nord-Ouest et le Centre du Nigeria ont été le théâtre au cours des dernières années d'attaques menées par des gangs de voleurs de bétail et des kidnappeurs qui mènent des raids dans des villages, tuent et enlèvent des habitants, volent le bétail après avoir pillé et incendié leurs maisons.

Des gangs criminels ont récemment réorienté leurs raids contre des écoles, enlevant élèves et étudiants contre rançon.

Plus de 850 élèves ont été enlevés depuis décembre dernier mais la grande majorité d'entre eux ont été libérés après le versement d'une rançon.

Les gangs sont largement motivés par l'appât du gain, sans idéologie particulière, mais les observateurs craignent qu'ils ne soient infiltrés par des jihadistes, qui mènent une violente insurrection dans le nord-est du pays depuis 12 ans.

Les opérations militaires et les offres d'amnistie n'ont pas mis un terme à ces attaques.

Le gouverneur de l'Etat de Zamfara, Bello Matawalle, a appelé vendredi les habitants à se défendre eux-mêmes "contre les bandits assassins".

Pour Nollywood, Netflix c'est une aubaine de taille

Pour Nollywood, Netflix c'est une aubaine de taille
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:47 0:00

VOA60 du 11 juin 2021

VOA60 du 11 juin 2021
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:01:07 0:00

La suspension de Twitter fait débat parmi les Nigérians

La suspension de Twitter fait débat parmi les Nigérians
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:51 0:00

Twitter doit s’enregistrer comme entreprise une nigériane, selon un ministre

Twitter doit s’enregistrer comme entreprise une nigériane, selon un ministre
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:04 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG