Liens d'accessibilité

Le jury toujours dans l'impasse au procès de Bill Cosby


Bill Cosby arrive sous escorte policière au tribunal de comté de Montgommery, dans le Maryland, 15 juin 2017.

"Si après de nouvelles délibérations, vous êtes toujours dans l'impasse, vous devrez me l'indiquer", a déclaré au jury le juge Steven O'Neill après 29 heures de débats.

Le jury du procès de l'acteur américain Bill Cosby a annoncé jeudi au juge qu'il ne parvenait pas à se déterminer à l'unanimité sur aucun des trois chefs d'accusation, mais le magistrat lui a demandé de poursuivre ses délibérations.

Les jurés délibèrent depuis lundi après-midi et ont fait cette communication au juge Steven O'Neill après 29 heures de débats.

En pareil cas, la loi de Pennsylvanie permet au juge d'ordonner aux jurés de poursuivre leurs travaux, un verdict ne pouvant être établi qu'à l'unanimité.

"Si après de nouvelles délibérations, vous êtes toujours dans l'impasse, vous devrez me l'indiquer", a-t-il expliqué aux jurés, selon une formule inscrite au code de procédure pénale de Pennsylvanie.

A l'annonce du jury, Bill Cosby a souri et échangé avec l'un de ses avocats, la mine réjouie.

Les jurés doivent déterminer si Bill Cosby est ou non coupable d'agression sexuelle sur Andrea Constand, à son domicile, début 2004.

Le comédien américaine, héros de la culture populaire américaine, reconnaît s'être livré à des attouchements ce jour-là mais assure que la relation était consensuelle.

Tout est basé sur le témoignage des deux protagonistes, faute d'élément matériel ou de témoin direct qui pourraient corroborer l'une ou l'autre version.

La procédure pénale américaine prévoit la possibilité qu'un jury ne parvienne pas à se prononcer à l'unanimité ("hung jury" ou "deadlocked jury"), auquel cas le juge peut ordonner l'annulation du procès.

Le ministère public peut alors demander la tenue d'un nouveau procès, le plus souvent après s'être assuré que la ou les victimes présumées y sont prêtes.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG