Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Hommage aux victimes du 11-Septembre à New York

Un policier rend hommage aux victimes à l’occasion du 17e anniversaire des attentats terroristes du 11 Septembre au mémorial de Ground, New York, 11 septembre 2018.

Les New-Yorkais ont rendu hommage aux près de 3.000 personnes mortes dans les attentats du 11 septembre 2001, lors d'une cérémonie en forme de rituel sur le site des tours jumelles, devenu mémorial.

Sous une pluie fine et un ciel brouillardeux, une foule de proches des victimes, de policiers, pompiers et responsables s'est retrouvée pour marquer le 17e anniversaire de l'attentat le plus meurtrier jamais perpétré, qui devait ébranler le monde entier.

La foule était réunie sur l'esplanade devant le musée dédié aux attentats à la pointe de Manhattan, marquant une minute de silence aux heures exactes --08h46 et 09h03-- où les avions détournés sont venus successivement frapper les tours jumelles, vite transformées en brasier.

Au premier rang des responsables figuraient le gouverneur de New York Andrew Cuomo, l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU Nikki Haley, le maire actuel de la capitale financière américaine et ses prédécesseurs: le démocrate Bill de Blasio; Rudy Giuliani, maire au moment des attentats, ce qui lui valut un temps le surnom de "maire de l'Amérique" et aujourd'hui avocat de Donald Trump; et Michael Bloomberg, maire à compter de janvier 2003 et qui présida aux travaux de reconstruction de ce quartier de Manhattan.

Aucun discours politique n'était prévu.

"Ce n'est pas une journée pour parler politique, c'est une question de cœur: nous avons besoin d'être unis, c'est la seule façon de gérer la douleur", a déclaré Alice Greenwald, présidente du mémorial, à la télévision locale New York 1.

Comme chaque année, des proches des victimes devaient égrener les noms des victimes, et dire quelques mots en leur honneur, une cérémonie longue de plus de trois heures.

Dans le reste de la métropole, la plupart des gens travaillaient pour l'essentiel comme d'habitude, avec des moments de silence observés en mémoire des victimes.

La Bourse de New York a marqué une minute de silence à 09h20. Et dans les casernes de pompiers new-yorkais, qui ont payé un tribut particulièrement lourd avec 343 morts, beaucoup avaient invité des familles des pompiers décédés dans le brasier ou des suites de l'attentat.

Outre les personnes décédées ou blessées ce jour-là, des milliers de secouristes, policiers, employés de construction ou résidents du bas de Manhattan ont depuis développé des maladies parfois mortelles, en raison des fumées toxiques qui se sont dégagées du site, des mois durant.

Avec AFP

Toutes les actualités

Les Etats-Unis commémorent l’arrivée des premiers esclaves noirs

Les Etats-Unis commémorent l’arrivée des premiers esclaves noirs
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:49 0:00

Heure cruciale pour la Fed à Jackson Hole

Heure cruciale pour la Fed à Jackson Hole
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:00 0:00

Un réseau de 80 arnaqueurs sévissant sur des sites de rencontre démantelé

Un réseau de 80 arnaqueurs sévissant sur des sites de rencontre démantelé
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:59 0:00

Nouvel acte d'accusation contre Weinstein lundi

Harvey Weinstein, 67 ans, sera jugé à partir du 9 septembre par le tribunal de Manhattan.

L'ancien producteur américain Harvey Weinstein, déjà poursuivi dans deux affaires d'agressions sexuelles, comparaîtra lundi matin devant un tribunal de New York pour se voir notifier un nouvel acte d'accusation, a indiqué un porte-parole du procureur de Manhattan, jeudi.

Le contenu de l'acte d'accusation n'a pas été précisé dans l'immédiat et le porte-parole du procureur Cyrus Vance s'est refusé à toute indication.

"Il sera là lundi", a déclaré Damon Cheronis, un des avocats de l'ex-producteur. "Il plaidera non coupable parce qu'il est non coupable", a-t-il ajouté.

Longtemps considéré comme l'un des producteurs les plus influents d'Hollywood, Harvey Weinstein, 67 ans, sera jugé à partir du 9 septembre par le tribunal de Manhattan.

Weinstein a décidé de plaider non coupable des cinq chefs d'inculpation retenus contre lui, y compris ceux de viol et d'agression sexuelle. S'il est reconnu coupable, il risque une condamnation à perpétuité.

Le ministère public accuse Harvey Weinstein d'avoir agressé sexuellement deux femmes en 2006 et 2013.

La semaine passée, le New York Times indiquait que les services du procureur Vance cherchaient à obtenir une nouvelle mise en accusation par un grand jury qui permettrait à l'actrice Annabella Sciorra de témoigner. L'actrice affirme avoir été violée par Weinstein.

Avec Reuters

Un réseau de 80 escrocs nigérians démantelé

Le département américain de la justice

Les autorités américaines ont annoncé jeudi avoir démantelé un vaste réseau international d'escrocs, en majorité nigérians, qui a dérobé des millions de dollars à des entreprises, des utilisateurs de sites de rencontres et des personnes âgées.

Au total, 80 personnes sont inculpées dans cette affaire aux ramifications mondiales et quatorze d'entre elles ont été arrêtées sur le territoire américain, principalement dans la région de Los Angeles, a précisé dans un communiqué le procureur fédéral pour la Californie centrale, Nick Hanna.

Un réseau de 80 arnaqueurs sévissant sur des sites de rencontre démantelé
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:59 0:00

Les autres suspects sont encore en liberté, pour la plupart au Nigeria.

Les 80 inculpés et d'autres complices sont accusés d'avoir utilisé diverses formes d'escroquerie ("arnaque au président", manipulation sentimentale sur des sites de rencontres, etc.) aux Etats-Unis et partout dans le monde.

"Certaines des victimes ont perdu des centaines de milliers de dollars dans ces arnaques, et beaucoup étaient âgées", relèvent les services du procureur.

De telles escroqueries "font perdre des milliards de dollars chaque année, et nous exhortons la population et les entreprises à être aux aguets de ces montages financiers sophistiqués et à s'en protéger", déclare Paul Delacourt, l'un des responsables du FBI (police fédérale) à Los Angeles.

Pour blanchir l'argent obtenu frauduleusement, le réseau d'escrocs avait résidé aux Etats-Unis, Valentine Iro, 31 ans, et Chukwudi Igbokwe, 38 ans.

Les deux hommes sont notamment accusés d'avoir organisé le transfert d'au moins 6 millions de dollars, et le réseau est soupçonné d'avoir tenté d'obtenir frauduleusement plusieurs dizaines de millions de dollars au total.

Les fonds étaient ensuite transférés sur des comptes situés hors des Etats-Unis ou versés en liquide à des intermédiaires qui utilisaient ensuite une application bancaire nigériane pour faire circuler les fonds convertis en nairas, la devise du Nigeria.

"Cette méthode a été employée pour transférer des millions de dollars à des complices nigérians sans jamais directement envoyer des fonds hors des Etats-Unis", affirment les enquêteurs.

Voir plus

XS
SM
MD
LG