Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

"Forte croissance" de la production agricole d'ici 2027 en Afrique subsaharienne


Une femme désherbe sa plantation de maïs dans la région nord de l'Ouganda, le 11 novembre 2009.

L'OCDE et la FAO attendent une "forte croissance de la production agricole" en Afrique subsaharienne d'ici 2027, avec une hausse de 30% des productions végétales et de 25% de la production de viande, une progression cependant insuffisante pour assurer la sécurité alimentaire.

Cette progression s'accompagnera d'une "expansion des superficies cultivées pour le maïs, le soja et la canne à sucre", selon le rapport "Perspectives agricoles 2018-2027" présenté par les deux institutions internationales.

>> Lire aussi : L'Afrique dépense 7 milliards de dollars par an pour ses importations de riz

L'Afrique subsaharienne va connaître une "hausse générale de la productivité" avec l'utilisation "d'engrais, de pesticides, de semences améliorées et de technologies de mécanisation et d'irrigation", poursuit-il.

Cependant cette croissance n'assurera pas la sécurité alimentaire de la région en raison "des besoins de consommation grandissants" dus à la croissance démographique.

Une croissance "vigoureuse" est aussi attendue pour le coton (+33%) dans cette région, la canne à sucre (+18%) et le sucre (+34%) tandis que la production de poisson devrait augmenter de 12%.

Malgré la rapidité de ces progressions, l'Afrique subsaharienne ne contribuera qu'à moins de 5% de la production mondiale de sucre et de canne à sucre à l'horizon 2027.

Les auteurs du rapport s'inquiètent par ailleurs des colonies de chenilles légionnaires d'automne qui ont récemment fait leur apparition dans 28 pays d'Afrique "avec des répercussions potentiellement graves pour les cultures de maïs, de riz, de sorgho, de canne à sucre, et de soja".

Au plan mondial, le rapport note par ailleurs que la demande d'aliments pour animaux continuera de progresser "plus vite que la demande liée à l'alimentation humaine du fait de l'intensification de l'élevage".

La Chine sera à l'origine d'une large part de cette croissance, en raison de la forte demande de viande.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG