Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un tiers de la population en difficulté alimentaire en 2018 au Burkina


Des nomades dans le village de Tchyllah, Tchad, le 19 avril 2012.

Six millions de Burkinabè, soit un tiers de la population, sont ou seront en situation de difficulté alimentaire en 2018, dans la moitié des provinces du pays, a annoncé le ministre de l'Agriculture.

Jacob Ouédraogo, le ministre de l’agriculture à Ouagadougou, Burkina, 21 décembre 2017. (VOA/ Zoumana Wonogo)
Jacob Ouédraogo, le ministre de l’agriculture à Ouagadougou, Burkina, 21 décembre 2017. (VOA/ Zoumana Wonogo)

Sur la période de "mars à mai 2018", 2,5 millions de personnes sont dans une situation alimentaire "limite", près de 2,7 millions le seront "entre juin et août", et près d'un million d'autres seront dans une "situation alimentaire difficile" entre juin et août, a déclaré le ministre Jacob Ouédraogo.

Cette situation s'explique par un "déficit céréalier" de "477.000 tonnes" (sur une production totale de 4 millions de tonnes, en baisse de 11% sur un an) sur la campagne 2017-18, affectant 22 des 45 provinces du pays, selon le ministre.

>> Lire aussi : Sécheresse et jihad créent une "crise pastorale" explosive au Sahel

Le gouvernement va apporter une assistance financière et alimentaire aux populations touchées. Plus de 110.00 tonnes de céréales seront vendues à prix subventionné.

Pays sahélien pauvre d'Afrique de l'Ouest, le Burkina Faso qui compte 18 millions d'habitants, est confronté à des déficits agricoles chroniques l'exposant à des disettes et surtout à des menaces régulières de famine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG