Liens d'accessibilité

Boko Haram tue six personnes dans le nord-est du Nigeria

  • VOA Afrique

Des victimes de Boko Haram à l'hospital de Konduga, en dehors de Maiduguri, Nigeria, le 16 août 2017.

Six personnes ont été tuées dans une attaque attribuée au groupe jihadiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.

"Un groupe de 20 personnes que nous soupçonnons d'appartenir à Boko Haram a attaqué la ville de Jaddannam", à environ 50 km au nord-ouest de Maiduguri, la capitale de l'Etat du Borno, a déclaré à l'AFP Bukar Wakil Tawu, secrétaire du gouvernement local.

"Ils ont tué six personnes et brûlé presque toute la ville, ils ont aussi brûlé du bétail et des vivres provenant des récoltes récentes", a-t-il ajouté après s'être rendu sur place, précisant que l'attaque s'était produite vendredi soir vers 21H00 locales.

La majorité des habitants, des paysans qui vivent d'une agriculture de subsistance et de l'élevage de bétail, "ont perdu tous leurs biens", selon M. Wakil Tawu.

"Nous appelons le gouvernement à leur venir en aide et à intensifier les patrouilles parce que c'est une région reculée et très peuplée", a-t-il dit.

Les nouvelles de cette attaque ont mis plusieurs jours à parvenir en raison des réseaux de communications qui ont été détruits par les jihadistes durant le conflit les opposant à l'armée nigériane depuis plus de huit ans.

Epicentre de l'insurrection, le nord-est du Nigeria est touché par une grave crise humanitaire après des années de conflit, qui a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés.

Le gouvernement nigérian affirme régulièrement que le groupe est sur le point d'être vaincu, mais les attaques sanglantes et les attentats-suicide continuent.

La semaine dernière, au moins vingt personnes ont été tuées dans des attaques de Boko Haram au Nigeria et au Cameroun, deux pays frontaliers du Lac Tchad.

En juillet, le groupe a tué près de 70 personnes dans une embuscade tendue à un convoi transportant les membres d'une mission de prospection pétrolière à quelques kilomètres de là où a eu lieu la dernière attaque de vendredi.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG