Liens d'accessibilité

Arrestations lors des manifestations dispersées en RDC


Les forces de sécurité ont arrêté un civil lors des manifestations à Butembo, Nord-Kivu, 24 août 2016.

La police congolaise a annoncé avoir dispersé mercredi à coup de gaz lacrymogène des manifestants à Butembo, dans le nord-est de le République démocratique du Congo, et avoir arrêté 25 personnes.

"Nous avons interpellé 25 personnes dont une fille parce qu'ils troublaient l'ordre public. Ils répondront de leurs actes", a déclaré à l'AFP le colonel Richard Mbambi, chef de la police de Butembo dans le nord de la province du Nord-Kivu (est).

Les manifestants ont été "dispersés à coup de gaz lacrymogène alors que d'autres tentaient de barricader les rues ou jetaient des pierres aux policiers", a-t-il ajouté.

Un responsable de la société civile de Butembo, Edgar Mateso, a expliqué de son côté que l'interpellation a eu lieu lors d'une manifestation d'habitants qui entendaient protester contre la recrudescence de l'insécurité à Butembo, ville commerciale de plus de 1,1 million d'habitants.

La manifestation a eu lieu après une attaque menée par des bandits contre des habitants dans la nuit de mardi à mercredi, qui ont emporté des biens de valeur. Les manifestants ont également dénoncé la lenteur des forces de sécurités dans leurs interventions, a ajouté M. Mateso.

Depuis le début de l'année, les habitants de Butembo dénoncent régulièrement l'insécurité grandissante dans cette ville du Nord-Kivu, une région déchirée par des conflits armés depuis plus de vingt ans.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG