Liens d'accessibilité

Le président Mugabe n'annonce pas sa démission


Le président zimbabwéen Robert Mugabe s'est adressé dimanche à la nation après une semaine de crise politique. Malgré les rumeurs, il n'a pas annoncé sa démission.

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a terminé dimanche soir son discours à la nation sans annoncer sa démission et indiqué qu'il présiderait le mois prochain le congrès de son parti.

"Le congrès doit se tenir dans les prochaines semaines. J'en présiderai les débats", a-t-il déclaré à la surprise générale, quelques heures après avoir été démis de ses fonctions de président de la Zanu-PF. Une source proche de son entourage avait auparavant annoncé qu'il avait accepté de remettre sa démission.



Dans le même temps, la Zanu-PF a durci le ton par le biais de son compte twitter. "Nous avons été gentils" ont-il twitté dès la fin du discours de Robert Mugabe. Mais maintenant nous devons le démettre" (de ses fonctions ndlr).

Les anciens combattants de la guerre d'indépendance ont appelé les Zimbabwéens à descendre de nouveau dans la rue mercredi pour obtenir le départ du président Robert Mugabe, qui a défié les attentes en n'annonçant pas sa démission dans une adresse à la nation dimanche soir.

"Ce discours était totalement déconnecté de la réalité. Nous soutiendrons toute procédure de destitution et appelons à manifester mercredi", a déclaré à l'AFP le chef de la puissante association de vétérans, Chris Mutsvangwa, après l'allocution télévisée de Robert Mugabe, 93 ans dont trente-sept au pouvoir.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG