Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Ultime recours en grâce d'un condamné à mort au Texas


William Rayford, ici sur une photo du ministère de la Justice du Texas, doit être exécuté le 30 janvier 2018, pour le meurtre en 1999 de son ex-petite amie Carol Lynn Thomas Hall à Dallas

Les avocats d'un condamné à mort devant être exécuté mardi au Texas ont lancé un ultime recours devant la Cour suprême des Etats-Unis, en suggérant que sa peine a peut-être été entachée par un préjugé racial durant son procès.

William Rayford, un Noir de 64 ans, doit recevoir une injection létale dans sa prison de Huntsville. Il deviendrait alors le deuxième prisonnier à être exécuté cette année dans le pays, après un premier également au Texas.

>> Lire aussi : Le Texas va exécuter un tueur qui étranglait ses victimes

M. Rayford avait un jour de 1999 battu, poignardé et étranglé son ex-compagne, Carol Lynn Thomas Hall, abandonnant son corps dans une conduite d'égout. Il avait juste avant blessé par arme blanche le fils de sa victime, qui était adolescent.

L'agresseur se trouvait à l'époque des faits en liberté conditionnelle, ayant été condamné pour un premier meurtre en 1986: il avait mortellement blessé, également par arme blanche, son ancienne femme, Gail Rayford, devant les quatre enfants du couple.

>> Lire aussi : Première double exécution aux Etats-Unis depuis l'an 2000

Le Texas a prévu une exécution jeudi d'un autre condamné à mort. C'est traditionnellement l'Etat américain qui exécute le plus.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG