Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le FBI "très inquiet" par les "omissions" d'un rapport parlementaire sur l'ingérence russe


Le républicain Devin Nunes qui préside la Commission du renseignement de la Chambre des représentants, le 24 octobre 2017.

La police fédérale américaine a dit être "très inquiète" des "omissions" d'un rapport parlementaire confidentiel qui révèle, selon ses rédacteurs républicains, des abus dans la surveillance de la campagne électorale de Donald Trump en 2016.

La Commission du renseignement de la Chambre des représentants, présidée par le républicain Devin Nunes, a approuvé lundi soir la divulgation d'un document de quatre pages, malgré l'opposition du ministère de la Justice et du FBI qui affirment que ce rapport contiendrait des informations sensibles sur les opérations américaines de contre-espionnage.

"Comme nous l'avons exprimé lors de notre premier examen, nous sommes très inquiets concernant des omissions matérielles de faits qui affectent de manière fondamentale l'exactitude du rapport", a affirmé dans un communiqué le Bureau fédéral, qui souligne avoir eu "un accès limité" au document.

La Maison Blanche étudie actuellement le contenu du rapport avant de décider s'il doit rester secret mais le secrétaire général de la présidence, John Kelly, a affirmé mercredi à Fox News qu'"il sera publié très rapidement (...) et tout le monde pourra le voir".

>> Lire aussi : La Russie va interférer dans les élections américaines de novembre, selon la CIA

Selon Mark Meadows, un républicain radical, il révèlerait "des abus de surveillance de la part du gouvernement" dans l'enquête des agences de renseignement qui avaient conclu à une ingérence de Moscou pendant la campagne électorale.

Pour les démocrates, qui ont voté contre sa publication et rédigé un document soulignant ses incohérences, le rapport est un moyen détourné de discréditer une autre enquête, beaucoup plus embarrassante pour le président, ouverte en mai 2017 par le procureur spécial Robert Mueller sur une éventuelle collusion entre le Kremlin et l'équipe Trump pour influencer la campagne. Le but des républicains serait d'obtenir le départ de M. Mueller.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG