Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

USA : des inondations font 23 morts en Virginie occidentale

Mark Lester nettoie quelques rares objets qu’il a pu récupérer après des inondations qui ont endommagé plus de 100 maisons et privé d'électricité des dizaines de milliers de foyers et d'entreprises à White Sulphur Springs, Virginie occidentale, 24 Juin 2016. (AP Photo / Steve Helber)

Des inondations provoquées par de gros orages et des pluies torrentielles ont fait 23 morts en Virginie occidentale, dans l'est des Etats-Unis, ont annoncé vendredi les autorités.

"C'est survenu tellement rapidement, certaines personnes étaient en train de conduire et ont dû monter sur le toit de leur voiture pour être secourues", a déclaré la sénatrice de l'Etat Shelley Moore Capito, affirmant n'avoir "jamais vu" de telles précipitations dans son Etat.

Sur la chaîne CNN, elle avait fait état d'un bilan de 20 morts, prévenant qu'il "y a encore des gens dont on ne sait pas ce qu'il est advenu d'eux".

Interrogée par l'AFP, Jessica Tice, de l'agence de gestion des situations d'urgence de Virginie occidentale, a indiqué que le nombre de victimes s'élevait désormais à 23.

"Notre plus grand défi reste la montée des eaux" qui a déjà provoqué des dégâts matériels "étendus" dans au moins six comtés, avait déclaré plus tôt le gouverneur de Virginie occidentale, Earl Ray Tomblin lors d'une conférence de presse.

Selon lui, 100 habitations ont été "gravement affectées" ainsi que plusieurs maisons de retraite.

Quelque 66.000 foyers restent privés d'électricité ou de gaz, et 60 routes sont coupées en raison d'arbres tombés sur la voie, un chiffre qui devrait augmenter.

Le gouverneur a demandé en renfort 500 militaires de la Garde nationale, dont 200 sont déjà venus apporter leur aide. Dix-sept centres d'accueil ont été ouverts pour les rescapés.

Mais les barrages ont résisté aux inondations et aux crues de rivières, dont certaines ont battu des records, a indiqué un représentant de la Virginie occidentale au Congrès, Evan Jenkins, vendredi sur son compte Facebook.

Vingt centimètres d'eau sont tombés en 24 heures dans les zones les plus affectées, selon cet élu.

"Le terrain est très accidenté en Virginie occidentale et lorsque vous avez 20 cm de pluie qui tombent sur une si courte période dans les montagnes, cela provoque une montée des eaux très rapide", a expliqué sur CNN Jimmy Gianato.

Les orages toutefois "semblent s'éloigner" et "la phase active de ces (intempéries) sera terminée aujourd'hui ou demain", a précisé le gouverneur Earl Ray Tomblin.

Mais il a mis en garde contre de nouvelles précipitations qui pourraient tomber, en particulier sur une autoroute (I64) et prévenu qu'il y aurait "d'énormes travaux de reconstruction".

Le gouverneur a salué l'action "héroïque" des secours qui sont notamment parvenus à sauver une femme prise au piège dans sa voiture et qui avait de l'eau jusqu'au cou, et qui ont évacué des habitants réfugiés sur les toits ou pris au piège de rivières en crue.

Avec AFP

Toutes les actualités

Israël et Bahreïn ont scellé dimanche un accord établissant des relations diplomatiques

Israël et Bahreïn ont scellé dimanche un accord établissant des relations diplomatiques
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:17 0:00

Vote anticipé sans précédent aux élections américaines

Vote anticipé sans précédent aux élections américaines
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:05 0:00

Afflux sans précèdent des Américains aux urnes pour le vote anticipé

Afflux sans précèdent des Américains aux urnes pour le vote anticipé
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:05 0:00

Le rappeur américain P. Diddy lance un nouveau parti politique

L'artiste discographique Sean "P. Diddy" Combs rend hommage à la chanteuse Whitney Houston lors d'un gala à l'hôtel Beverly Hilton de Beverly Hills, en Californie, le 11 février 2012. (Photo: REUTERS/Danny Moloshok )

Le rappeur et homme d’affaires P. Diddy a annoncé vendredi la création d'un nouveau parti politique aux États-Unis.

C’est sur le réseau social Twitter que Diddy – de son vrai nom Sean Combs – en a fait l'annonce.

"Je lance un parti politique des Noirs avec de jeunes élus et militants noirs. Il s'appelle Our Black Party (notre parti noir)", a écrit le rappeur sur son compte. "Peu importe que vous soyez républicain ou démocrate", a-t-il ajouté.

Diddy, 50 ans, a déclaré que sa priorité numéro un est d'empêcher la réélection du président américain Donald Trump. "Nous sommes au bord d'une guerre entre races", a-t-il tweeté.

Selon le quotidien USA Today, le parti dispose déjà d'un site internet : OurBlackParty.org (Notre parti des Noirs).

Une visite sur ce site web montre que sa direction est composée de cinq personnes, tous des Afro-Américains. La présidente nationale est Candace Hollingsworth, première maire afro-américaine de Hyattsville, une ville de l'État du Maryland située près de la capitale américaine, Washington.

"Ce parti déclare notre indépendance vis-à-vis des structures politiques qui ne servent pas nos intérêts et nous exigeons que nos voix soient entendues", peut-on lire sur le site web du parti.

L'annonce de Diddy intervient quelques jours seulement après qu'un autre rappeur afro-américain, Ice Cube, a été fustigé sur les réseaux sociaux parce qu’il ne soutient pas les candidats du Parti démocrate à l'élection présidentielle du 3 novembre. Il s’agit de l'ancien vice-président Joe Biden (en service aux côtés du tout premier président afro-américain, Barack Obama) et Kamala Harris, la première femme noire jamais choisie comme candidate à la vice-présidence par l’un des deux grands partis américains.

Mercredi, l'administration de Trump a annoncé que Ice Cube participait à la création de son plan "Platinum" qui injecterait 500 milliards de dollars dans les communautés noires et offrirait un meilleur accès à l'éducation et à l'emploi, selon le site TMZ.

"Le progrès des Noirs est une question bipartisane", a tweeté Ice Cube jeudi. "Nous ne pouvons pas dépendre d'un seul parti", a-t-il déclaré à TMZ.

Le président américain élu Donald Trump serre la main de la star de la télévision Steve Harvey après leur rencontre à la Trump Tower à New York, aux États-Unis, le 13 janvier 2017. (Photo: REUTERS/Shannon Stapleton)
Le président américain élu Donald Trump serre la main de la star de la télévision Steve Harvey après leur rencontre à la Trump Tower à New York, aux États-Unis, le 13 janvier 2017. (Photo: REUTERS/Shannon Stapleton)

Ce n'est pas la première fois qu'une personnalité noire de premier plan est critiquée pour son implication dans la politique.

L'humoriste Steve Harvey s'était vu reprocher d'avoir rencontré Donald Trump avant son investiture en janvier 2017. Pourtant les deux hommes avaient discuté de la manière dont la nouvelle administration pourrait aider les minorités en leur offrant des logements abordables, selon le quotidien The Hill.

A ce jour, l'administration Trump ne compte qu'un seul Afro-Américain avec rang de ministre. Il s’agit du Dr Ben Carson, un chirurgien renommé qui est en charge du ministère du logement depuis le tout cabinet ministériel du président Trump.

Duel Trump-Biden: les grands électeurs dans le viseur

Duel Trump-Biden: les grands électeurs dans le viseur
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:16 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG