Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Un juge américain suspend une loi restrictive sur l'avortement

Manifestation pro-choice, Saint Louis, Missouri, 30 mai 2019.

Un juge fédéral du Missouri a suspendu temporairement mardi l'application d'une loi sur l'avortement qui devait entrer en vigueur mercredi.

Le juge, Howard Sachs, a estimé que cette loi interdisant les avortements à partir de la huitième semaine allait à l'encontre de la décision de la Cour suprême américaine qui garantit le droit à l'interruption volontaire de grossesse tant que le fœtus n'est "pas viable".

La loi, a-t-il expliqué dans ses attendus, "est en conflit avec la décision de la Cour suprême selon laquelle aucune limite législative ou judiciaire sur l'avortement ne peut être mesurée en terme de semaines de développement du fœtus".

Il n'a en revanche pas bloqué la partie de la loi interdisant les avortements sur la base du sexe, de la couleur ou d'un risque de trisomie 21 pour l'enfant à naître.

"Nous sommes encouragés par la décision de justice qui a confirmé les caractères anti-discrimination de la loi et nous avons hâte de régler les autres problèmes", a réagi sur Twitter le gouverneur républicain Mike Parson.

Plusieurs Etats conservateurs du centre et du sud du pays ont lancé une grande offensive contre le droit à l'avortement en adoptant des législations très restrictives qui ont fait l'objet de recours judiciaires.

Ils espèrent in fine voir la Cour suprême, désormais à majorité conservatrice, revenir sur son arrêt emblématique Roe v. Wade qui avait légalisé l'IVG en 1973.

Au fil des ans, les cliniques pratiquant l'avortement se sont vues imposer des conditions de plus en plus drastiques. Dans le Missouri, la dernière clinique de l'Etat est en sursis depuis fin mai à Saint-Louis, le gouverneur Mike Parson ayant laissé expirer sa licence d'exploitation.

L’association de défense des droits civiques ACLU et l'organisation de planning familial Planned Parenthood, qui gère la clinique de Saint-Louis, se sont félicitées de la décision judiciaire.

"Le peu d'accès à l'avortement qui reste dans le Missouri reste en place pour le moment. Entretemps, nous ne pouvons ignorer la partie de cette loi qui reste en vigueur, qui permet aux responsables politiques de s'ingérer dans la relation entre une patiente et un soignant", a cependant tempéré la présidente de Planned Parenthood, Alexis McGill Johnson.

Carnet de santé : les avortements
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:15:01 0:00

Toutes les actualités

Trump commue la peine de prison de son ami Roger Stone

Roger Stone arrive pour sa condamnation à la cour fédérale de Washington, le 20 février 2020. (Photo AP)

Le président américain Donald Trump a commué la peine de prison de son ami Roger Stone, condamné en février à 40 mois de prison dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe pendant la campagne présidentielle américaine de 2016, a indiqué vendredi la Maison Blanche.

"Aujourd'hui, le président Donald J. Trump a ordonné une mesure de clémence exécutive pour commuer la peine injuste de Roger Stone", a annoncé la Maison Blanche dans un communiqué, ajoutant que cet ami de longue date du président, une "victime du canular russe", était dorénavant "un homme libre".

La peine de prison de Roger Stone, qui avait été reconnu coupable en novembre de mensonges au Congrès et de subordination de témoin, devait commencer la semaine prochaine.

Dès la condamnation de M. Stone, Donald Trump avait expliqué qu'il voulait gracier son ex-collaborateur de 67 ans, un conseilleur politique sulfureux connu pour son style haut en couleur et son tatouage de Richard Nixon dans le dos.

Selon le quotidien USA Today, en février le président Trump a commué la peine de prison de l'ancien gouverneur de l'Illinois Rod Blagojevich, un démocrate, et a accordé la grâce à l'ancien commissaire de police de la ville de New York Bernard Kerik, au financier véreux Michael Milken et à l'ancien propriétaire des 49ers, Edward DeBartolo Jr.

Finances de Trump: l'avis du professeur Jean-François Seznec

Finances de Trump: l'avis du professeur Jean-François Seznec
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:56 0:00

New York: Des manifestations revendiquent les coupes du budget de la police

New York: Des manifestations revendiquent les coupes du budget de la police
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:56 0:00

Les Indiens d’Amérique sont parmi les communautés les plus pauvres des Etats-Unis

Les Indiens d’Amérique sont parmi les communautés les plus pauvres des Etats-Unis
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:42 0:00

Chronique Santé avec Mohamadou Houmfa: suivi médical des malades atteints de Covid-19

Chronique Santé avec Mohamadou Houmfa: suivi médical des malades atteints de Covid-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG