Liens d'accessibilité

Un incendie de forêt "circonscrit" après avoir ravagé 230 hectares au Maroc


Photo à titre d'illustration uniquement

Un incendie ayant ravagé depuis samedi 230 hectares dans une forêt près de Tanger, à l'entrée du détroit de Gibraltar, est désormais "circonscrit", a rapporté mardi l'agence officielle MAP.

"L'incendie est désormais circonscrit, il n'y a plus de foyer apparent actif, mais la vigilance reste de mise à cause des vents forts et de la chaleur excessive qui sévissent dans la région", a déclaré à la MAP Fouad Assali, un responsable du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

L'incendie a ravagé "230 hectares de massifs forestiers, composés essentiellement d'espèces secondaires et de pins", a ajouté M. Assali.

Cinq avions et 550 membres de la protection civile et de la gendarmerie étaient mobilisés pour venir à bout de cet incendie qui s'est déclaré samedi dans la forêt de Mediouna à Tanger, dans le nord du Maroc.

Ce feu de forêt, dont les causes restent inconnues jusqu'à présent, n'a pas fait de victime selon la MAP.

La forêt Mediouna est située en périphérie ouest de Tanger, sur le promontoire dominant l'entrée atlantique du détroit de Gibraltar, dans une zone connue pour ses forêts et ses réserves naturelles.

Il s'agit du plus important incendie dans le pays depuis le début de l'année, où une centaine de "départs de feu ont touché 145 hectares de forêts", selon les chiffres officiels.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG