Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du pétrole


Donald Trump et le price saoudien Mohammed ben Salmane dans le Bureau ovale à Washington le 14 mars 2017

Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que les cours du pétrole étaient "artificiellement très élevés".

"On dirait que l'Opep recommence. Avec des quantités record de Pétrole partout, y compris des bateaux pleins à ras bord en mer", a tweeté le républicain.

"Les prix du pétrole sont artificiellement très élevés ! Ce n'est pas bon et c'est inacceptable !", a-t-il lancé.

Cette sortie intervient alors que l'Opep et ses dix partenaires, dont la Russie, tiennent en Arabie saoudite une réunion de suivi de leur accord de réduction de la production avant une réunion officielle en juin à Vienne.

Cet accord, en vigueur depuis début 2017 et valable jusqu'à la fin de l'année, vise à faire remonter les cours du brut.

Mais les extractions abondantes des Etats-Unis, un des trois premiers producteurs mondiaux, compensent la baisse de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

Le ministre saoudien de l'Energie a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des prix du brut plus élevés alors que l'Opep et ses partenaires tiennent à Jeddah une réunion de suivi de leur accord sur la limitation de la production de pétrole.

La reprise des prix a été également alimentée par les tensions géopolitiques, la menace du président américain Donald Trump d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran et des problèmes de production au Venezuela, au Nigéria et en Libye.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG