Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Guterres exhorte les 5 membres permanents de l'ONU à éviter une situation "hors contrôle" en Syrie


Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à Genève, en Suisse, le 3 avril 2018.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exhorté mercredi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité "à éviter une situation hors contrôle" en Syrie, dénonçant "l'impasse actuelle" après les attaques chimiques présumées dans ce pays.

"J'ai appelé les ambassadeurs des cinq membres permanents (Etats-Unis, Russie, Chine, France et Royaume-Uni) pour réaffirmer ma grande inquiétude face à l'impasse actuelle et souligné la nécessité d'éviter une situation devenant hors contrôle", indique dans un communiqué le patron de l'ONU, alors que la menace d'une action occidentale en Syrie s'est encore renforcée.

Tout en exprimant "mon indignation" face aux informations relatives à la poursuite du recours aux armes chimiques en Syrie, "je regrette que le Conseil de sécurité jusqu'à présent ait été dans l'incapacité d'obtenir un accord sur ce sujet", souligne aussi Antonio Guterres.

>> Lire aussi : La Russie prête à "abattre les missiles" américains en Syrie

"N'oublions pas, qu'au final, nos efforts visent à mettre un terme à la terrible souffrance du peuple syrien", affirme le secrétaire général.

Mardi, le Conseil de sécurité, profondément divisé, a échoué à adopter une résolution visant à créer ou soutenir une enquête sur l'emploi présumé d'armes chimiques samedi à Douma, près de Damas, en dépit de la mise au vote de trois textes par les Etats-Unis et la Russie.

Mercredi, Washington et Moscou étaient engagés dans un face-à-face de plus en plus tendu sur le dossier syrien, le président américain Donald Trump avertissant du tir imminent de missiles contre le régime de Bachar al-Assad en représailles aux attaques chimiques présumés de samedi.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG