Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Mattis affirme que l'usage d'armes chimiques est "tout simplement inexcusable" en Syrie


James Mattis au Pentagone, Arlington, le 1er février 2018

L'usage d'armes chimiques en Syrie est "tout simplement inexcusable", a estimé jeudi le ministre américain de la Défense Jim Mattis, rappelant la frappe de représailles contre le régime syrien menée il y a un an.

L'usage d'armes chimiques en Syrie est "tout simplement inexcusable", a estimé jeudi le ministre américain de la Défense Jim Mattis, rappelant la frappe de représailles contre le régime syrien menée il y a un an.

"Certaines choses sont tout simplement inexcusables, inadmissibles, et à l'encontre non seulement de la convention internationale sur les armes chimiques mais de l'humanité toute entière", a répondu M. Mattis, questionné au Congrès sur la position des Etats-Unis sur la récente attaque chimique présumée en Syrie.

>> Lire aussi : Trump laisse planer le doute sur une intervention militaire en Syrie

Le chef du Pentagone a reconnu n'avoir aucune "preuve" de l'usage d'armes chimiques le 7 avril à Douma, près de Damas, faisant au moins quarante morts, "bien qu'il y ait de nombreux signes dans les médias et sur les réseaux sociaux que du chlore ou du sarin aient été utilisés".

Il s'est refusé à donner le moindre détail sur "une éventuelle décision du commandant en chef liée à la dernière attaque, qui est absolument inexcusable".

"Je ne veux pas discuter de la situation actuelle car j'ai un devoir de confidentialité à l'égard de nos alliés en raison de la nature sensible des opérations militaires et de la nécessité de les garder secrètes".

Le président américain Donald Trump a entretenu le flou sur des frappes en Syrie jeudi, annonçant sur Twitter qu'il lancerait une attaque "très bientôt ou pas si tôt que cela" en riposte à l'attaque chimique présumée dans la Ghouta orientale.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG