Liens d'accessibilité

Résultats mitigés pour la majorité aux élections des gouverneurs en RDC


Les agents de la Ceni sont mobilisés au centre d'inscription des électeurs de l'Edap ISP Bukavu, en RDC, le 12 janvier 2017. (Ernest Muhero)

La majorité du président congolais Joseph Kabila a obtenu des résultats mitigés lors des élections des gouverneurs de provinces où elle a remporté quatre des sept entités au terme des deux tours des scrutins, selon les résultats provisoires publié mardi par la commission électorale.

De grands électeurs - les députés provinciaux - ont choisi des gouverneurs dans sept des vingt-six provinces que compte la RDC, géant d'Afrique de 2,3 millions de km2.

La majorité a réussi samedi, dès le premier tour, à prendre le contrôle des provinces du Haut-Lomami et du Haut-Katanga (deux provinces de l'ex-Katanga: région d'origine de M. Kabila, grande comme l'Espagne, découpé en quatre nouvelles provinces en 2015).

Les provinces du Sud-Kivu (est) et de Tshuapa (ouest) ont également été remportées par la majorité au pouvoir à l'issue du second tour de mardi.

Les partisans de M. Kabila ont perdu face aux candidats indépendants dans les provinces du Kwilu (Ouest) et de la Tshopo (nord-est).

Ces résultats provisoires "seront transmis dans les Cours d'appel concernées pour traitement des contentieux éventuels et proclamation des résultats définitifs", indique un communiqué de la Commission électorale.

La majorité, qui contrôle les assemblées provinciales, avait raflé fin mars 2016 la quasi-totalité des postes de gouverneurs dans 21 provinces où des élections avaient été organisées sur les 26 que compte le pays.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG