Liens d'accessibilité

Interdiction "temporaire" d'importer de produits de grande consommation en RDC

  • VOA Afrique

Les vendeurs du marché de Nyawera à Bukavu écoulent difficilement leurs marchandises, en RDC, le 17 août 2017. (VOA/Ernest Muhero)

Les autorités congolaises ont interdit l'importation de plusieurs produits de grande consommation pour une durée de six mois dans l'ouest de la République démocratique du Congo pour lutter contre la contrebande et protéger l'industrie locale.

"Nous avons décidé la restriction temporaire des importations dans la partie ouest du pays et pour une durée de six mois, du ciment gris, du sucre, de la bière et des boissons gazeuses afin de mettre un terme à la fraude et à la contrebande", a déclaré à l'AFP Jean-Lucien Busa, ministre congolais du Commerce.

Cette mesure vise également à "protéger les industries locales qui sont en phase de croissance cruciale qui risque d'être hypothéquée par ceux qui pratiquent des prix en dessous du coût de production", a ajouté M. Busa, se défendant de "verser dans le protectionnisme".

Dans le sud-ouest de la RDC à la frontière avec l'Angola, un marché prospère attire de nombreux petits commerçants qui s'y approvisionnent à des prix extrêmement bas.

M. Busa estime que tout ce monde qui "ne paie ni la douane, ni les taxes" constitue une menace pour l'économie nationale.

Une brasserie a été obligée "de fermer deux de ses usines dans les provinces de l'Équateur (nord-ouest) et du Kongo central (sud-ouest, frontalière de l'Angola)", s'est justifié le ministre, indiquant toutefois que la RDC reste "ouverte au commerce international".

Par ailleurs, M. Busa a également déclaré avoir "interdit l'exportation des écorces de quinquina afin de privilégier leur transformation" par l'industrie pharmaceutique locale.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG