Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Seize militants interpellés lors d'une marche contre l'insécurité en RDC


La Cité de Nyamilima, dans le Territoire de Rutshuru,au nord de GOMA, Nord-Kivu, le 1er juin 2017.

Seize militants ont été interpellés alors qu'ils marchaient contre l'insécurité et les groupes ou gangs armés qui enlèvent les civils dans l'est de la République démocratique du Congo, indiquent des sources de policières et du Conseil territorial de la jeunesse.

"Seize de nos camarades ont été arrêtés alors que nous voulions montrer notre inquiétude sur l'insécurité et surtout les enlèvements", a déclaré à l'AFP Jackson Serukendo, du Conseil territorial de la jeunesse du Rutshuru dans la province du Nord-Kivu.

"Nous avions marché à peine 300 mètres et la police est arrivée", a-t-il précisé.

"Ils ont troublé l'ordre public. Ils n'ont pas eu l'autorisation de marcher. Ils sont entendus et seront déférés devant la juridiction compétente", a indiqué l'officier de police Blaise Dimundu, confirmant le nombre de 16 interpellations.

>> Lire aussi : Une vingtaine de civils enlevés dans l'Est de la RDC

Une vingtaine de civils ont été enlevés depuis vendredi dans le territoire du Rutshuru au nord de la capitale provinciale Goma. Les ravisseurs demandent des rançons.

Les kidnappings dans ce territoire inquiètent la Mission des Nations unies en RDC (Monusco].

"J'ai reçu des informations préoccupantes sur tous ces groupes et ces gangs dans le Rutshuru", a déclaré la cheffe de la Monusco Leïla Zerrougui jeudi lors d'une conférence de presse.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG