Liens d'accessibilité

Quelque 251 personnes, dont 62 enfants, victimes d'exécutions dans le Kasaï entre mars et juin


Des réfugiés ont fui la zone de violences dans le Kasaï pour le centre de transit de Dundo, à Lunda Norte, Angola.

L'ONU a publié vendredi à Genève un rapport révélant le bilan des violences dans le Kasaï pour les deux derniers mois.

Quelque 251 personnes, dont 60 enfants, ont été victimes d'exécutions sauvages entre mars et juin dans la région du Kasaï (centre de la République démocratique du Congo), perpétrées par des agents de l'Etat, des milices ou des rebelles, selon un rapport de l'ONU publié vendredi à Genève.

Ce bilan a été dressé par une équipe d'enquêteurs du Haut-Commissariat des droits de l'homme de l'ONU sur les massacres ethniques dans la région du Kasaï, indique un communiqué du Haut-commissariat.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG