Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Quatrième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions CAF total

Le logo de la CAF (Confédération africaine de football) aperçu sur le terrain lors de la cérémonie de lancement de la CAN 2017 au stade de Franceville, Gabon, 14 janvier 2017.

La phase retour de la Ligue des Champions de la CAF se déroule mardi et mercredi. De belles affiches en perspectives pour des qualifications au second tour.

Ainsi dans le groupe À, l'Etoile du Sahel peut déjà se qualifier en cas de victoire face aux Soudanais d'Al Hilal. Mais ce sera difficile surtout que le match se joue à Omdurman et qu'à l'aller les Tunisiens ont été accrochés à domicile.

Dans ce groupe, les Mozambicains de Ferroviario second au classement avec 4 points. Ils vont eux aussi se rendre à Khartoum pour défier El Merreikh déjà en difficulté avec un seul point.

Match sous haute surveillance à Alger

Le choc du groupe B entre l'USM Alger et Zamalek SC du Caire se déroulera au Stade du 5-Juillet d'Alger pour "des raisons de sécurité".

Cette explication est donc maintenue au 5-Juillet et aura lieu mercredi 21 juin à 22 heures, en attendant que l'instance continentale livre sa réponse suite à la demande formulée par le club algérien de décaler la partie d'une heure.

Pour ce match, le représentant algérien sera privé des services de Abderaouf Benguit et Hamza Koudri, les deux milieux axiaux étant suspendus pour cumul de cartons.

En revanche, il pourra compter sur sa recrue offensive, l'attaquant Okacha Hamzaoui, récemment prêté par le club portugais du CD Nacional. L'ancien joueur du MO Béjaia a été qualifié par la CAF pour prendre part à cette compétition.

L'USM d'Alger devra donc s'imposer pour passer devant l'ogre égyptien et jouer sereinement sa qualification pour les quarts de finale.

Rappelons qu'au match aller, les deux formations ont fait jeu égal (1-1). L'USMA, qui avait longuement mené au score avait cédé dans les arrêts de jeu sur une erreur de main de son gardien de but Mohamed Lamine Zemmamouche.

La formation cairote, qui est dans la capitale algérienne depuis dimanche avec un effectif au grand complet, occupe la première place du Groupe B avec 5 points, devant les locaux et les Libyens du Ahly Tripoli, qui comptent chacun 4 unités, alors que les Zimbabwéens du CAPS United ferment la marche avec 3 points.

Mamelodi Sundowns et AS V club de Kinshasa en danger

Les Sud-africains battus à domicile à l'aller par l'Espérance de Tunis se retrouvent 3e avec 3 points de retard sur les Tunisiens qui totalisent 7 points.

Sundowns risque de ne plus défendre son titre en cas d'un mauvais résultat, la tâche s'annonce ardue puis que privé de son meilleur joueur le Zimbabwéen Khama Billiat

L'Espérance qui joue à domicile cette fois, peut déjà valider son billet pour les quart de final. Faouzi Benzarti devrait rester dans cette dynamique qui lui a permis de s'imposer à Pretoria. Coup d'envoi du match ce mardi à partir de 22 heures UTC.

Vita Club au bord de l’élimination

Une victoire impérative s’impose donc pour l’AS V Club pour espérer poursuivre son aventure en cette étape de la compétition. En cas d’une nouvelle défaite ou d’un match nul, les poulains de Florent Ibenge seront éliminés. Les Moscovites sont invités à jouer le tout pour le tout.

Lors de la manche allée disputée à Adis Abeba en Ethiopie, Saint Georges a eu raison des Dauphins noir de Kinshasa sur la petite note d’un but zéro. But encaissé en toute fin de la partie, dans une rencontre âprement disputée. Il faut noter qu’en trois sorties, V Club a perdu toutes les trois rencontres, respectivement face à l’Espérance sportive de Tunis 1-3, Mamelodi Sundowns 1-3 et Saint Georges 0-1.

Le Wydad accueille Al Ahly: quitte ou double dans la poule D

Ce véritable clasico du Maghreb déterminera à coup sûr le destin de chacune des deux formations dans cette compétition.

La mission du Wydad s’annonce difficile, mais pas impossible. Une victoire mardi ramènerait les locaux à un point de leur adversaire du jour.

En attendant le résultat de Zanaco face à Coton Sport, un succès des hommes de Hocine Ammouta remettrait en jeu les billets de qualification dans ce groupe D.

Le WAC pourrait exploiter la réception de Zanaco lors de la dernière journée pour se qualifier, dans un match qui pourrait être décisif. Cependant, la rencontre de mardi verra les Wydadis privés de deux cadres de l’équipe.

Le buteur libérien William Jebour sera absent, puisqu’il a dû faire le déplacement au Liberia pour des raisons familiales, tandis que le milieu de terrain sera privé du vétéran Brahim Nekkach, suspendu pour cumul de cartons jaunes.

De son côté, le club cairote, entraîné par Hossam El Badry, peut valider officiellement son billet pour les quarts de finale en cas de victoire ce mardi à partir de (22 Heures UTC).

"Ce sera un match difficile entre deux grandes équipes", a déclaré le technicien égyptien au site officiel d’Al Ahly.

L'autre rencontre tant attendue du groupe aura lieu à Garoua entre le Coton sport et les Zambiens de Zanaco.

Les Camerounais sont en danger. Jusque-là, ils n'ont enregistré aucun point depuis le début de cette phase de poule. En face Zanaco co-leader au classement général pourra obtenir sa qualification en cas de victoire.

PROGRAMME ET CLASSEMENT

GROUPE A

Al Merreikh (Soudan) - Ferroviario Beira (Mozambique)

Al Hilal (Soudan) - Etoile du Sahel (Tunisie)

Classement : 1. Etoile (7 points +6) 2.Ferroviario (4 points -4) 3. Hilal (3 points 0) 4. Merreikh (1 point -2)

GROUPE B

Al Ahli Tripoli (Libye) - CAPS United (Zimbabwe)

USM Alger (Algérie) - Zamalek (Egypte)

Classement : 1. Zamalek (5 points +2) 2. USMA (4 points +2) 3. Tripoli (4 points -1) 4. CAPS (3 points -3)

GROUPE C

Espérance Tunis (Tunisie) - Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud)

AS Vita Club (RD Congo) - Saint George (Ethiopie)

Classement : 1. Espérance (7 points +3) 2.SG (5 points +1) 3. Mamelodi (4 points +1) 4. Vita (0 point -5)

GROUPE D

Coton Sport Garoua (Cameroun) - Zanaco (Zambie)

Wydad Casablanca (Maroc) - Al Ahly (Egypte)

Classement : 1. Zanaco (7 points +2) 2. Ahly (4 points +2) 3. WAC (3 points +1) 4. Coton (0 point -5)

See all News Updates of the Day

Un freestyler polonais de basket talentueux

Un freestyler polonais de basket talentueux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:25 0:00

Votre page des sports

Votre page des sports
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:02:24 0:00

Libération de 20 joueurs de l'équipe de football de l'université de Buea

Libération de 20 joueurs de l'équipe de football de l'université de Buea
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:45 0:00

L'ONU critique l'IAAF à propos du taux de testostérone des athlètes

Caster Semenya après avoir décroché la médaille d’or à la finale du 800 m féminin des Jeux du Commonwealth sur la Gold Coast, 13 avril 2018.

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU a critiqué le nouveau règlement de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) visant à réguler le taux de testostérone des athlètes féminines et a apporté un soutien unanime à la championne sud-africaine Caster Semenya.

Dans une rare intrusion dans le monde du sport, l'organe de l'ONU a affirmé que le règlement de l'IAAF "pourrait ne pas être compatible avec les normes et règles internationales relatives aux droits de l'Homme".

Une résolution présentée par l'Afrique du Sud demande aux Etats à "veiller à ce que les associations et instances sportives (...) s'abstiennent d'élaborer et d'adopter des politiques et des pratiques qui forcent, contraignent ou obligent par d'autres moyens de pression les athlètes des catégories féminines à subir des traitements médicaux inutiles, humiliants et préjudiciables pour participer aux épreuves féminines des compétitions sportives".

Le texte a été adopté jeudi soir par consensus par les 47 membres du Conseil, qui n'a toutefois aucun pouvoir de contrainte.

La Fédération internationale d'athlétisme impose aux femmes "hyperandrogènes" ou à celles avec des "différences de développement sexuel" (DSD) de faire baisser, avec des médicaments, leur taux de testostérone pour participer aux épreuves internationales du 400 m au mile (1609 m).

La Fédération argumente que si des athlètes ont des niveaux de testostérone masculins, il est nécessaire de "préserver l'équité de la compétition féminine" et donc de demander à ces athlètes de "réduire leur taux de testostérone avant une compétition internationale".

Triple championne du monde (2009, 2011, 2017) et double championne olympique du 800 m (2012, 2016), Caster Semenya assure être "incontestablement une femme" et a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne pour faire annuler le règlement de l'IAAF.

Le TAS, juridiction suprême en matière sportive, doit rendre sa décision à la fin avril.

Le Conseil a également appelé la Haut-Commissaire aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet, à "établir un rapport sur la convergence de la discrimination raciale et de la discrimination fondée sur le genre dans le sport".

L'ambassadrice d'Afrique du Sud à l'ONU à Genève, Nozipho Joyce Mxakato-Diseko, a déclaré vendredi à l'AFP que l'initiative de l'IAAF équivalait à faire une discrimination sur le genre et sur "des bases raciales".

Pour certains experts scientifiques, priver Caster Semenya de compétition à cause de son taux élevé de testostérone reviendrait à exclure des basketteurs parce qu'ils sont trop grands.

Qualifs Euro-2020: l'Italie veut renaître, l'Espagne se requinquer

La Ligue A du Championnat d'Italie

L'Italie, absente du dernier Mondial, et l'Espagne, décevante depuis deux grandes compétitions internationales, lancent samedi leurs éliminatoires de l'Euro-2020 avec l'envie de retrouver confiance.

La claque de la non-qualification pour la Coupe du monde en Russie est-elle digérée ? Roberto Mancini et sa Nazionale veulent le prouver sur le terrain, à Udine contre la Finlande.

Ce sera sans Mario Balotelli, qui "n'a pas encore atteint sa forme optimale" malgré ses bons débuts à Marseille selon son sélectionneur. Le technicien a préféré appeler le vétéran Fabio Quagliarella, 36 ans et 21 buts en Serie A au compteur cette saison sous le maillot de la Sampdoria de Gênes.

Pour l'Espagne, véritable machine à éliminatoires depuis plus d'une décennie, l'accueil de la Norvège à Valence doit être l'occasion de laisser loin derrière elle le catastrophique Mondial. Éviction du sélectionneur Julen Lopetegui, à quelques jours du premier match de la Roja, élimination en 8e de finale par la Russie, deux ans après une élimination au même stade à l’Euro : lourd à digérer.

C'est aussi l'heure de retrouver en Espagne le prometteur milieu de terrain du Real Madrid Martin Odegaard, annoncé comme futur crack à son arrivée en 2015 à 17 ans. Décevant, il a depuis été prêté à des clubs néerlandais.

Le sélectionneur Luis Enrique a rebattu les cartes en convoquant plusieurs novices, et en rappelant certains anciens comme le Parisien Juan Bernat. "Ce n'est pas une révolution, c'est une évolution", a-t-il prévenu.

Enfin, la Suisse fera elle aussi ses débuts dans ces éliminatoires, en Géorgie. Les Helvètes, qui ont créé la surprise en Ligue des nations à l'automne en se qualifiant pour le "Final Four" aux dépens des Belges, sont attendus.

Programme des matches de samedi (heures GMT) :

Groupe D

(14h00, à Tbilissi) Géorgie - Suisse

(17h00, à Gibraltar) Gibraltar - Irlande

Groupe F

(17h00, à Solna) Suède - Roumanie

(à Ta' Qali) Malte - Îles Féroé

(19h45, à Valence) Espagne - Norvège

Groupe J

(19h45, à Vaduz) Liechtenstein - Grèce

(à Udine) Italie - Finlande

(à Sarajevo) Bosnie-Herzégovine - Arménie

Voir plus

XS
SM
MD
LG