Liens d'accessibilité

Coup d'envoi de la phase de poules des éliminatoires de la CAN 2019 au Cameroun


Le logo de la CAF aperçu sur le terrain lors de la cérémonie d'ouverture de la CAN 2017 au stade de Franceville, Gabon, 14 janvier 2017.

La première journée des phases de groupe se joue ce week-end. Au programme, 23 matches, dont de très attendus RD Congo-Congo Brazzaville (groupe G), Côte d'Ivoire-Guinée (H) et Tunisie-Egypte (J) enfin Nigeria - Afrique du Sud (groupes E).

Quatre mois après la clôture de l’édition 2017, remportée par le Cameroun, la phase de groupes des éliminatoires de l’édition 2019, qui aura lieu chez les Lions Indomptables débute ce vendredi et se déroulera tout au long du week-end.

Quarante-sept pays attaquent en effet la phase de groupes de ces qualifications alors que le champion d'Afrique et hôte de la prochaine phase finale, le Cameroun s'apprête, lui, à disputer la Coupe des Confédérations.

Des duels en perspectives.

RD Congo - Congo Brazzaville. Un duel de voisin dans le groupe G pour démarrer cette première journée. La dernière rencontre entre les deux sélections remonte à janvier 2015, en quarts de finale de la CAN 2015.

La RDC avait dominé le Congo sur la marque de 4 buts à deux.

Autre affiche sous régionale, Un alléchant Tunisie-Egypte.

Ce choc nord-africain entre les Tunisiens et les vice-champions d’Afrique égyptiens aura lieu à 22h TU pour éviter que les joueurs ne souffrent trop du jeûne du ramadan.

Côte d'Ivoire - Guinée.

Une affiche d'Afrique de l'Ouest qui réussit souvent aux ivoiriens. Mais ils devront en outre jouer dans une ambiance pesante, suite aux décès de leur ex-coéquipier Cheick Tioté.

En plus, c'est aussi une période de doute que traverse les éléphants qui, le 5 juin dernier, ont subi la plus lourde défaite de leur histoire (5-0 aux Pays-Bas).

Il s'agissait certes d'un match amical.

Mais le nouveau sélectionneur, Marc Wilmots, ne pouvait imaginer pires débuts à la tête des "Éléphants".

Le Nigeria, absent de la dernière Coupe d’Afrique, doit aussi une revanche à ses supporters.

Les Nigérians accueillent les Sud-Africains à Uyo (groupe E), sous la direction du Franco-Allemand Gernot Rohr.

Des "Super Eagles" qui se sont préparés à cette rencontre en affrontant le Togo, notamment, le 1er juin.

Les deux équipes s'étaient déjà rencontrées à 12 reprises.

On peut noter 7 victoires pour le Nigeria contre une seule pour les Sud-africains et 4 matches nul.

Pour le reste, l'Algérie avec son nouvel entraîneur va en découdre avec le Togo dans son stade de Blida.

L'Espagnol qui fera ses premiers pas en Afrique, va croiser la route du Togo, entraîné par Claude Le Roy, un des "sorciers blancs" les plus réputés et expérimentés du continent.

Dans ce groupe, le Bénin recevra au stade Mathieu Kérékou les scorpions de la Gambie.

Les écureuils éliminés de justesse de la dernière CAN ont aussi une revanche à prendre.

Le gouvernement a d'ailleurs annoncé que l'entrée sera gratuite de quoi pousser le onze national à la victoire.

L'information a été apportée par le Ministre des Sports.

En sommes, c'est un long marathon de 144 matches qui va tenir en haleine jusqu’à la mi-novembre 2018 les férus du cuir rond, soit exactement 18 mois.

Rappelons qu’elles sont 48 équipes sur la ligne de départ, réparties en 12 poules de quatre.

Le premier de chacune d’elle validera son billet pour le Cameroun.

S’y ajouteront les trois meilleures deuxièmes, sans compter le Cameroun, pays organisateur, intégré dans le groupe B des éliminatoires.

Dans son groupe, tous ses matches seront pris en compte, contrairement à ce qui s’était passé avec le Gabon pour les éliminatoires de la dernière CAN, mais il n’y aura qu’un seul qualifié, pas de candidat à une place de meilleur deuxième.

Les matchs de la première journée

Vendredi 9 juin –

Soudan – Madagascar, à 19h TU à El Obeid
Libye – Seychelles à 20h TU au Caire (Egypte)

Samedi 10 juin –

Malawi – Comores, à 12h30 TU à Lilongwe
Burundi - Soudan du Sud, à 13h TU à Bujumbura
Zambie – Mozambique, à 13h TU à Ndola
Botswana – Mauritanie, à 14h TU à Gaborone
Niger – Swaziland, à 14h TU Niamey
Nigeria - Afrique du Sud, à 16h TU à Uyo
Guinée-Bissau – Namibie, à Bissau
Burkina Faso – Angola, à 16h TU à Ouagadougou
Sierra Leone – Kenya, à 16h30 TU à Freetown
Tanzanie – Lesotho, à 17h TU à Mbagala
RD Congo – Congo, à 17h TU à Kinshasa
Cap Vert – Ouganda, à 17h30 TU à Praia
Côte d'Ivoire – Guinée, à 18h TU à Bouaké
Mali – Gabon, à 19h TU à Bamako
Sénégal – Guinée Equatoriale, à 21h TU à Dakar

Dimanche 11 juin –

Zimbabwe – Liberia, à 13h TU à Harare
République centrafricaine – Rwanda, à 14h TU à Bangui
Bénin – Gambie, à 15h TU à Cotonou
Ghana – Ethiopie, à Kumasi
Algérie – Togo, à 21h TU à Blida
Tunisie – Egypte, à 22h TU à Radès.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG