Liens d'accessibilité

Quatre morts et de nombreux dégâts matériels dans des inondations à Kinshasa


Une famille transportée dans un chariot en pleine inondation à Kinshasa, 31 mars 1997.

Kinshasa était encore sous eau mercredi après les pluies de la veille qui ont causé des inondations.

Selon les autorités, quatre morts et nombreux dégâts matériels ont été enregistrés.

La rivière Kamalu qui traverse la capitale de la RDC est sortie de son lit.

Une bonne partie de la ville est sous les eaux qui atteignet le niveau de la hanche à certains endroits jusqu’au-dessus.

"J’ai vécu ici depuis plus de 60 ans et je n’ai pas encore vu chose pareille… C’est certainement à cause de l’accumulation d’immondices que l’on jette dans la rivière que les eaux qui ne trouvent plus où aller et nous assaillent en retour", déplore Marie Kongo une sexagénaire habitant le quartier Yolo au cœur de la capitale congolaise.

Les autorités communales reconnaissent que la ville connait de nombreux problèmes à cause du système de canalisation défectueux.

Toutes les avenues étaient bondées d'eau mardi.

Pour le chef du quartier Yolo 3, Kabasele Tshikala, les constructions anarchiques viennent s’ajouter à celui de la gestion des détruits et de la canalisation vétuste.

Les sacs en plastique utilisés comme emballage sont quasiment partout dans la ville et bouchent les grands canaux de pont à travers lesquels passent les rivières comme Kalamu.

XS
SM
MD
LG