Liens d'accessibilité

Au moins 5 morts après un naufrage sur le lac Tanganyika


Le Lac Tanganyika, le plus long lac d’eau douce du monde. (VOA/ Christophe Nkurunziza)

Selon des journalistes locaux 8 corps auraient déjà été repêchés. Il y aurait 15 rescapés et 27 autres personnes portées disparues. L’incident est intervenu en territoire de Fizi, en RDC, où les recherches se poursuivent pour identifiés d’autres passagers portées disparus.

Une embarcation en bois, dénommée "Bafana Bafana", s’est disloquée en pleine navigation mardi sur le lac Tanganyika après s’être heurtée à un rocher vers 15 heures, heure locale.

Selon certains rescapés contactés, l’embarcation venait de l’île de Mwayenga, non loin de la presqu’île d’Ubwari, à destination de Baraka pour écouler leurs marchandises et les produits de champs sur le grand marché de la ville.

Selon la ministre provinciale en charge du transport au Sud-Kivu, Agnès Sadiki, le bilan provisoire fait état de 5 noyés et 43 rescapés. Parmi les victimes se trouvent trois enfants, un homme et une femme. Ce bilan est contredit par des sources locales jointes par VOA Afrique qui parlent de 8 corps repêchés. Il y aurait seulement 15 rescapés et 27 autres personnes portées disparues.

"L'enquête continue pour savoir, exactement, combien de personnes étaient à bord", a déclaré Agnès Sadiki, racontant que "les personnes avec des gilets sont venus à la rescousse des personnes sans gilet".

Le coordonnateur national de la nouvelle dynamique de la société civile, Jean Chrisostome Kijana, déplore ce nouveau cas de naufrage en province du Sud-Kivu. Il attribue ces accidents à l’absence de rigueur dans la gestion du secteur maritime.

"Nous sommes concernés, explique-t-il, on laisse partir des embarcations sans qu'il y ait une surveillance technique, et on ne protège pas les voyageurs".

Jean Chrisostome Kijana dénonce les conditions de voyage et interpelle les autorités provinciales et maritimes à être davantage exigeantes vis-à-vis des armateurs et autres usagers de la voie lacustres car la vie des passagers est sacrée.

Baraka est située à environ 218 kilomètres au sud sud de la ville de Bukavu. Pour nourrir ses habitants, son grand marché est achalandé deux fois par semaine grâce aux marchandises qui proviennent, entre autres, de la presqu’ile d’Ubwari et à Mayenga.

Ernest Muhero, correspondant à Bukavu

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG