Liens d'accessibilité

Appliquer l’accord du 31 décembre en RDC sera un hommage durable à Tshisekedi, selon Washington


Le leader de l’opposition congolaise Etienne Tshisekedi et son épouse Marthe lors du deuil d’un de ses partisans après les manifestations du 19 et 20 septembre à Limete, Kinshasa, RDC, 1er novembre 2016.

Les Etats-Unis exhortent les parties de la crise en RDC à mettre diligemment en application l’accord du 31 décembre en vue de rendre un hommage durable à l’opposant historique Etienne Tshisekedi décédé le 1er février à Bruxelles.

"Nous appelons toutes les parties à l'accord du 31 décembre 2016 et leurs partisans à travailler davantage plus diligemment à la mise en œuvre de celui-ci en temps voulu et à la première passation démocratique du pouvoir du pays. Ces résultats constitueraient à la fois une base solide pour l'avenir de la RDC qu’un hommage durable à l'héritage d'Etienne Tshisekedi", indique dans une déclaration le département d’Etat américain.

Washington appelle tous les Congolais à l’unité en cette période difficile.

"Bien qu'il s'agisse d'une période difficile et d'un temps de deuil en RDC, c'est aussi un moment d'unité. Nous exhortons les Congolais à se rassembler et à honorer la mémoire de Tshisekedi en continuant à poursuivre ses idéaux d'un Congo pacifique et démocratique", indique la déclaration.

Les Etats-Unis présentent leurs plus sincères condoléances au peuple de la République démocratique du Congo à la suite de la disparition du leader de l’opposition congolaise.

M. Tshisekedi est mort mercredi après-midi à Bruxelles, huit jours après avoir quitté le Congo en pleines négociations sur la mise en place d'une transition politique destinée à sortir pacifiquement de la crise provoquée par le maintien au pouvoir de M. Joseph Kabila.

Le mandat de M. Kabila est échu depuis le 20 décembre 2016, mais le chef de l'État reste à son poste en attendant la tenue d'une élection permettant de désigner son successeur.

M. Tshisekedi était entré en dissidence en 1979-1980 en dénonçant l'arbitraire du régime du dictateur Mobutu Sese Seko, après avoir accompagné son ascension à l'indépendance du Congo belge, en 1960.

Il a ensuite incarné l'opposition au tombeur du "Léopard", Laurent-Désiré Kabila, arrivé au pouvoir par les armes en 1997, puis à son fils Joseph Kabila, qui lui succèdera après son assassinat en 2001.

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG