Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

Procès du putsch au Burkina : le ministre de la Défense incrimine Guillaume Soro

Le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire Guillaume Soro à Abidjan, Côte d’Ivoire, 17 novembre 2017.

Le ministre burkinabè de la Défense, Chérif Sy, a incriminé l'ex-président de l'Assemblée ivoirienne, Guillaume Soro, dans son témoignage mercredi au procès du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso.

Selon Chérif Sy, qui était à l'époque du putsch président du Parlement intérimaire burkinabè, Guillaume Soro a "reconnu" devant lui la véracité d'une écoute téléphonique dans laquelle ce dernier semble affirmer son soutien au putsch.

Selon l'accusation, cette écoute a capté une conversation téléphonique entre Guillaume Soro et le général Djibrill Bassolé, l'un des principaux accusés du procès.

La défense de M. Bassolé réfute la véracité de cette écoute, qui est l'une des pièces maitresses du procès du coup d'Etat manqué du 16 septembre 2015, qui a fait 14 morts et 270 blessés.

Guillaume Soro a "reconnu personnellement le contenu des écoutes" en "me faisant des aveux" à Paris en octobre 2015, en marge d'une rencontre des parlements francophones, a déclaré à la barre Chérif Sy.

Lors de la tentative de coup d'Etat, M. Sy avait lancé un appel à la résistance sur les ondes d'une radio pirate, s'attirant les foudres des putschistes.

Les putschistes "avaient arrêté le président de la transition et le Premier ministre. De facto j'assumais les fonctions de président du Faso", a-t-il expliqué, affirmant avoir motivé par son appel le mouvement des jeunes officiers venus de l'intérieur du pays pour mettre fin au putsch.

Un régime de transition avait été mis en place au Burkina Faso après la chute du président Blaise Compaoré, chassé par une insurrection populaire fin 2014, après 27 ans au pouvoir.

Le général Bassolé, ancien chef de la diplomatie de Blaise Compaoré, est accusé de "trahison, complicité d'attentat à la sûreté de l'État, meurtres" lors du putsch. Il est poursuivi sur la base de cette écoute.

Ses avocats ainsi que Guillaume Soro ont toujours qualifié cette conversation largement diffusée dans les médias de "montage".

"La grande question c'est de savoir comment un grand responsable de ce niveau peut en accoster un autre et parler de choses aussi graves en s'accusant", a demandé Me Dieudonné Bonkoungou, l'un des avocats de M. Bassolé.

Ce dernier, âgé de 62 ans, a été évacué mercredi en Tunisie la semaine dernière pour des raisons sanitaires, avait annoncé le gouvernement.

Au total 84 accusés sont jugés depuis février 2018, dont le général Gilbert Diendéré, principal accusé et cerveau présumé du coup de force manqué.

See all News Updates of the Day

Naissance d'un mouvement pro-Duncan pour la réconciliation

Le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, Abidjan, le 12 janvier 2016. REUTERS/Luc Gnago - RTX221G0

Un nouveau mouvement, "Attoun", proche du vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, a été constitué mercredi pour "éviter une seconde crise postélectorale" en Côte d'Ivoire où les grandes manoeuvres en vue de la présidentielle de 2020 ont déjà commencé.

M. Duncan est officiellement membre du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de l'ex-président Henri Konan Bédié (1993-1999), mais il est surtout très proche du président ivoirien Alassane Ouattara qui l'a nommé vice-président à la création de ce poste en 2017 et dont il avait été le Premier ministre de 2012 à 2017.

Anciens alliés, MM. Ouattara et M. Bédié sont à couteaux tirés depuis que ce dernier a claqué la porte de l'ancienne coalition présidentielle, refusant de fondre le PDCI dans le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) qui s'est transformé en parti en janvier.

"Nous sommes à quelques mois de 2020 et aujourd'hui beaucoup des craintes subsistent, nous constatons des risques évidents. Tout le monde se demande : qu'est ce qui va se passer en 2020 ?" a expliqué à l'AFP Zié Daouda Coulibaly, député de Yopougon (quartier populaire d'Abidjan), président du nouveau mouvement "Attoun" et une figure du PDCI.

Le mouvement "Attoun" (mot que deux personnes prononcent lors d'une accolade dans la tradition akan) va soutenir M. Duncan qui "incarne la stabilité, le dialogue et la cohésion", une démarche destinée à "éviter une seconde crise postélectorale en Côte d'Ivoire".

"Nous ne pouvons pas aller à une élection présidentielle qui doit faire peur aux Ivoiriens et aux autres Africains. La Côte d'Ivoire a un rôle de locomotive dans la sous-région", a dit M. Coulibaly, auparavant très proche de M. Bédié.

"Attoun" va lancer très prochainement une caravane de la réconciliation qui va parcourir le pays afin de recueillir des signatures avec des messages pour la paix.

Le PDCI a refusé de fusionner avec le RHDP, accusant M. Ouattara de manquer à sa parole de soutenir un candidat PDCI à la présidentielle de 2020, alors que le PDCI l'avait soutenu en 2010 et 2015.

Le RHDP a néanmoins réussi à débaucher un grand nombre de cadres du PDCI, notamment la plupart des ministres.

La question de la réconciliation reste sensible en Côte d'Ivoire, après les douze années de crise politico-militaire qu'a connues le pays de 1999 à 2011. Elle s'est conclue par des violences postélectorales après le refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à son rival, l'actuel président ivoirien Alassane Ouattara, qui ont fait plus de 3.000 morts en 2010-2011.

Le nouveau visage de l’ANR

Le nouveau visage de l’ANR
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:39 0:00

Des groupes armés signataires exigent la démission du 1er Ministre

Des groupes armés signataires exigent la démission du 1er Ministre
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:35 0:00

L'armée prend ses distances avec le président Bouteflika

L'armée prend ses distances avec le président Bouteflika
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:55 0:00

Les secours dépassés par l'ampleur du cyclone Idai

Les secours dépassés par l'ampleur du cyclone Idai
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:07 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG