Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La prison de Guantanamo "prête" à recevoir de nouveaux prisonniers


Vue sur la prison de Guantanamo, sur l'ile de Cuba, le 11 décembre 2016.

Le président Donald Trump a signé un décret en janvier annulant celui de son prédécesseur Barack Obama qui prévoyait la fermeture de ce centre de détention controversé américain situé sur l'île de Cuba.

La prison de Guantanamo est "prête" à accueillir de nouveaux détenus mais n'a encore reçu aucun ordre en ce sens, a indiqué jeudi un haut responsable militaire américain.

"Nous avons 41 détenus là-bas en ce moment. Nous sommes prêts à en recevoir davantage si on devait nous en envoyer", a affirmé devant des parlementaires américains l'amiral Kurt Tidd, chef du commandement opérationnel pour l'Amérique du Sud (Southcom).

"Jusqu'à aujourd'hui, nous n'avons pas reçu d'ordre nous avertissant que de nouveaux détenus pourraient nous être envoyés mais notre responsabilité sera de les intégrer efficacement", le cas échéant, a assuré l'amiral.

La prison controversée n'a pas accueilli de nouveaux détenus depuis 2008. Elle a été ouverte après les attentats du 11-Septembre et, au plus fort de son activité, 780 personnes y ont été détenues pour leurs liens présumés avec Al-Qaïda et les Talibans.

Dans son discours sur l'état de l'Union fin janvier, Donald Trump a dit que les prisonniers du groupe Etat Islamique termineraient, dans "bien des cas", à Guantanamo.

>> Lire aussi : Le président Trump accorde une deuxième vie à Guantanamo

Pendant sa campagne, il avait déjà promis de remplir le centre de détention avec des "bad dudes" (des "mauvais gars") et estimé que ce serait "bien" si les suspects de terrorisme aux Etats-Unis y étaient envoyés pour être jugés.

Le sort des jihadistes capturés --pour nombre d'entre eux des étrangers-- et détenus par des milices soutenues par les Etats-Unis, dans le nord de la Syrie, a suscité de nombreuses discussions notamment chez les militaires américains.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG