Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Présidentielle et législatives fixées en octobre 2019 au Mozambique


Le président Filipe Nyusi, Maputo, 17 jnvier 2017.

Les prochaines élections présidentielle, législatives et provinciales auront lieu au Mozambique le 15 octobre 2019, a annoncé le président Filipe Nyusi.

L'annonce de la date de ces scrutins intervient alors que les tractations se poursuivent entre le gouvernement et la Renamo, l'ancienne rébellion de la guerre civile mozambicaine (1976-1992).

La Renamo a repris les armes dans le centre du pays en 2013 pour contester la mainmise du Frelimo, le parti qui tient les rênes du pouvoir depuis l'indépendance de 1975. Son chef, Afonso Dhlakama a proclamé fin 2016 un cessez-le-feu, qui n'a pas encore permis d'aboutir à un accord de paix global.

>> Lire aussi : Majorité et opposition d'accord pour réviser la Constitution au Mozambique

Les deux parties se sont toutefois déjà accordées sur une réforme de la Constitution en cours de discussion au Parlement.

Ce projet prévoit notamment que les gouverneurs des dix provinces, jusque-là nommés par le seul gouvernement de Maputo, le seront dès 2019 sur proposition du parti politique qui a remporté les élections provinciales.

Le Mozambique est plongé dans une grave crise financière provoquée par la découverte, il y a deux ans, d'une dette que son gouvernement avait cachée. Les bailleurs de fonds l'ont sanctionné en gelant leur aide budgétaire.

>> Lire aussi : Le Mozambique englué dans le scandale sans fin de sa dette cachée

Son gouvernement a depuis suspendu ses remboursements à ses créanciers et cherche à renégocier sa dette.

Pour redresser la situation, il compte sur les revenus qu'il devrait tirer des immenses gisements de gaz découverts au large de ses côtes, dans le nord du pays. Leur exploitation a toutefois pris du retard et ne devrait pas débuter avant 2022.

Critiqué pour ses méthodes jugées autoritaires, le président Nyusi, reconduit à la tête du Frelimo au pouvoir depuis l'indépendance en 1975, devrait briguer un second mandat.

Des élections locales sont par ailleurs prévues en octobre 2018.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG