Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un conducteur perd le contrôle de sa voiture au Mozambique et tue 22 personnes


L'accident à Maputo, le 25 mars 2018. (VOA Mozambique)

Au moins 23 personnes ont été tuées, dont le conducteur, et une trentaine blessées dimanche dans la capitale mozambicaine Maputo par un véhicule qui a percuté par accident une foule qui participait à une fête.

L'accident s'est produit à l'aube dans le quartier pauvre de Luis Cabral, sur une route où la vitesse est limitée à 60 km/h, a indiqué un porte-parole de la police, Orlando Mudumane.

"Le conducteur était en excès de vitesse et a refusé d'obéir à un policier qui lui ordonnait de s'arrêter. Il a pris la fuite et a perdu quelques mètres plus loin le contrôle de son véhicule", a ajouté M. Mudumane lors d'une conférence de presse.

"Le véhicule a alors percuté un obstacle (...) puis s'est retourné et a heurté un groupe de plusieurs dizaines de jeunes qui participaient à une fête de carnaval", a-t-il poursuivi.

>> Lire aussi : Dix-sept morts dans l'effondrement d'une décharge au Mozambique

Vingt-et-une personnes ont été tuées sur le coup, dont le conducteur et son passager, deux autres des suites de leurs blessures à l'hôpital, a pour sa part rapporté la directrice de l'hôpital central de Maputo, Farida Ursi.

Sur les 31 blessés recensés, "cinq sont toujours hospitalisés dans un état critique", a ajouté Mme Ursi.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'accident et le taux d'alcoolémie du conducteur, selon le même porte-parole de la police locale.

>> Lire aussi : Mozambique: 73 morts dans l'explosion d'un camion-citerne

Une moyenne de 30 personnes sont tuées chaque semaine sur les routes du Mozambique.

Les accidents routiers figurent sur le podium des principales causes de décès dans le pays, avec le paludisme et le sida, selon les statistiques du ministère de la Santé.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG