Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Pas de musulmans aux USA, mais pour le maire de Londres, Trump ferait une exception

Le républicain, candidat à la présidentielle Donald Trump donne un discours à Spokane, dans l'État de Washington, le 7 mai 2016.

Le probable candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump a déclaré que pour le maire de Londres, un musulman d'origine pakistanaise, il ferait exception à sa proposition d'interdire le territoire américain aux adeptes de l'islam.

Dans un entretien avec le New York Times publié lundi, l'homme d'affaires a affirmé qu'"il y aurait toujours des exceptions".

Sadiq Khan, premier musulman élu à la mairie de Londres, avait confié son inquiétude au magazine Time de ne pas pouvoir se rendre aux Etats-Unis en cas de victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine de novembre.

Le milliardaire avait déclaré vouloir interdire temporairement aux musulmans d'entrer sur le territoire américain, un moyen selon lui de lutter contre le terrorisme islamiste après les attentats de Paris et une fusillade sanglante en Californie.

Donald Trump dont les déclarations fracassantes lui ont permis d'augmenter sa popularité aux Etats-Unis, a salué l'élection de Sadiq Khan.

"C'est une très bonne chose, et j'espère qu'il fera du très bon boulot, parce que franchement ce serait très très bien", a-t-il déclaré.

Sadiq Khan, dont les parents sont des immigrés pakistanais, avait fait part de son intention au Time de se rendre aux "Etats-Unis pour rencontrer les maires américains".

"Si Donald Trump est élu président, je ne pourrais pas y aller à cause de ma religion", avait-t-il déploré, ajoutant qu'il était convaincu que "l'approche politique de Donald Trump" ne pouvait pas le faire gagner.

Avec AFP

Toutes les actualités

L'otage américain détenu au Niger a été libéré

Des soldats dans le camps militaire de Bosso, dans la région du Niger, près des combats contre Boko Haram, le 17 juin 2016.

Un citoyen américain qui avait été kidnappé par des hommes armés au Niger en début de semaine a été libéré par les forces américaines, selon une déclaration du Pentagone samedi.

L'otage, Philip Walton, avait été enlevé lundi soir dans la banlieue de Massalata, un village situé à environ 10 kilomètres de la frontière avec le Nigeria.

"Les forces américaines ont mené une opération de sauvetage d'otage aux premières heures du 31 octobre dans le nord du Nigeria pour récupérer un citoyen américain détenu par un groupe armé", a écrit le porte-parole en chef du Pentagone, Jonathan Hoffman, dans une déclaration qui est parvenue à VOA Afrique. "Ce citoyen américain est sain et sauf et est désormais sous la garde du Département d'État américain. Aucun militaire américain n'a été blessé au cours de l'opération", a-t-il précisé.

"Je confirme que l'otage américain a été libéré hier soir", a déclaré pour sa part Issoufou Katambe, le ministre de la défense du Niger.

Durant la semaine, les autorités locales avaient déclaré que les ravisseurs avaient appelé le père de M. Walton pour demander une rançon, mais la famille n’avait pas confirmé cette information.

M. Walton vivait à Massalata avec sa femme et son enfant depuis deux ans, selon son père, qui est lui-même au Niger depuis près de 30 ans.

La vaste région du Sahel est aux prises avec une insurrection djihadiste qui a fait des milliers de victimes et chassé des centaines de milliers de personnes de leurs foyers.

Plusieurs Occidentaux sont actuellement retenus en otage dans la région.

Moscou suit de près les élections présidentielles américaines

Moscou suit de près les élections présidentielles américaines
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:59 0:00

Présidentielle américaine: le symbolisme des couleurs rouge, bleu et violet

Présidentielle américaine: le symbolisme des couleurs rouge, bleu et violet
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:31 0:00

Les militaires retraités ont tendance à voter républicain

Les militaires retraités ont tendance à voter républicain
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:33 0:00

Ce que les Sud-Africains pensent de la présidentielle américaine

Ce que les Sud-Africains pensent de la présidentielle américaine
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:05 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG