Liens d'accessibilité

Nouvelles sanctions américaines contre l'Iran pour son programme balistique


Un missile Ghadr-F a cote d'un portrait du Guide suprême iranien, l'Ayatollah Ali Khamenei, Téhéran, le 25 septembre 2016

L'administration du président américain Donald Trump a imposé vendredi de nouvelles sanctions contre l'Iran pour son programme balistique, quelques jours après un test de missile qui a provoqué la colère de Washington.

Ces nouvelles sanctions, qui ne concernent pas le programme nucléaire de Téhéran, visent 25 personnes et entités soupçonnées d'avoir apporté un soutien logistique aux missiles balistiques iraniens, détaille le département du Trésor dans un communiqué.

"Le soutien continu de l'Iran au terrorisme et le développement de son programme de missiles balistiques fait peser une menace sur la région, sur nos partenaires dans le monde et sur les Etats-Unis", a affirmé John Smith, directeur par intérim de l'unité en charge des sanctions financières (Ofac).

Ce nouvel arsenal est dévoilé alors que les Etats-Unis viennent de mettre en garde l'Iran pour avoir procédé dimanche à un test de missile. Téhéran avait jeudi dénoncé des menaces "sans fondement, répétitives et provocatrices".

"L'Iran joue avec le feu. Ils ne se rendent pas compte de combien le président Obama était +gentil+ avec eux. Pas moi!", a tweeté vendredi matin le nouveau président américain.

Aux termes des sanctions du Trésor, qui visent notamment un réseau de soutien basé en Chine, les personnes et entités ciblées voient leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis gelés et ne peuvent plus faire de transaction avec des structures américaines.

XS
SM
MD
LG