Liens d'accessibilité

Réponse ferme de l'Iran aux mises en garde américaines


Bahram Ghasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Les mises en garde de l'administration américaine à l'Iran sont "sans fondement" et "provocatrices", a affirmé jeudi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghasemi.

"Les remarques faites par le conseiller à la Sécurité nationale du président américain Donald Trump sont sans fondement, répétitives et provocatrices", a déclaré M. Ghasemi cité par l'agence de presse officielle Irna.

Michael Flynn, le 1er février 2017.
Michael Flynn, le 1er février 2017.

"A partir d'aujourd'hui, nous mettons officiellement l'Iran en garde", avait déclaré mercredi le conseiller à la Sécurité nationale Michael Flynn, un ancien général, sans autres précisions.

Le président Trump a renchéri tôt jeudi matin dans un tweet en écrivant: "L'Iran a été formellement MIS EN GARDE pour avoir tiré un missile balistique. Il devrait remercier l'accord désastreux que les Etats-Unis ont conclu avec lui !".

L'administration américiane a dénoncé "le comportement déstabilisateur" de l'Iran au Moyen-Orient, citant en particulier le récent tir de missile mené par Téhéran.

Selon M. Ghasemi, qui n'a pas cité M. Trump, les remarques de M. Flynn sont "faites au moment où les efforts de la République islamique d'Iran dans la lutte contre les groupes terroristes au Moyen-Orient sont connus de tous".

"Il est regrettable que l'administration américaine, au lieu d'apprécier la nation iranienne pour sa lutte sans relâche contre le terrorisme, aide en pratique les groupes terroristes en répétant les mêmes remarques sans fondemant et en adoptant des mesures inadaptées".

Il a cité parmi ces mesures l'interdiction d'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays à majorité musulmane, dont l'Iran.

"Les politiques régionales de l'Iran sont absolument claires et tranparentes: nous recherchons des relations amicales avec nos voisins, basées sur le respect mutuel, la non-ingérence les affaires intérieures de nos pays", a affirmé M. Ghasemi.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG