Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Neymar et les champions, le retour

Le Brésilien Neymar en action lors d'un match de football amical entre le Brésil et la Croatie au stade Anfield à Liverpool, engleterre, 3 juin 2018.

Ronaldo, triplé. Messi, penalty raté. Quid de Neymar? Réponse dimanche lors d'une journée alléchante au Mondial russe: le Brésil et sa star remise de sa blessure entrent en piste, juste après le grand retour des champions du monde allemands, en quête d'une cinquième étoile.

(Groupe E)

(12h00, heure GMT)

. A Samara (Samara Arena) : Costa Rica-Serbie

Derrière l'ogre brésilien, les points seront chers dans le groupe E. Alors que les Suisses seront les premiers à se mesurer à la Seleçao, Costaricains comme Serbes espèrent bien engranger un maximum de confiance... et d'unités comptables. Les compères de Keylor Navas en ont bien besoin, après deux défaites contre l'Angleterre (2-0) et la Belgique (4-1) en préparation.

Des revers contre "deux équipes très fortes", souligne cependant le défenseur Giancarlo Gonzalez. D'ailleurs, le sélectionneur de la Serbie Mladen Krstajic n'est "pas dupe" du vrai niveau de son adversaire: "Nous connaissons les forces et les faiblesses du Costa Rica et nous savons exactement ce qu'il faut faire", a-t-il assuré.

(Groupe F)

(15h00, heure GMT)

. A Moscou (stade Loujniki) : Allemagne-Mexique

Défendre un titre mondial "c'est ce qu'il y a de plus difficile". Joachim Löw le sait, la mission des Allemands sera périlleuse. Mais une cinquième étoile, quel challenge pour la Mannschaft! Celui-ci commence par un match incertain contre le Mexique.

Les champions du monde devront mettre de côté leurs problèmes "politiques" nés des critiques ayant visé Mesut Özil et Ilkay Gündogan pour leurs clichés avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, ainsi que leur préparation en demi-teinte: une série de cinq matches consécutifs sans victoire, seulement interrompue par un succès peu convainquant 2-1 contre l'Arabie saoudite.

Heureusement, on peut compter sur le colosse Manuel Neuer pour recadrer tout cela. Le portier du Bayern semble bien définitivement de retour de blessure: "Manuel a fait tous les entraînements, il donne l'impression d'une grande assurance et d'une grande confiance en soi", a assuré Löw.

(Groupe E)

(18h00, heure GMT)

. A Rostov-sur-le-Don (Rostov Arena) : Brésil-Suisse

On le présente comme le favori de cette édition 2018: le Brésil et son joyau Neymar retrouvent la Coupe du monde, avec pour premier objectif d'effacer la déroute historique de Belo Horizonte (7-1 contre l'Allemagne en demi-finale du Mondial-2014).

>> Lire aussi : Neymar n'est pas à 100%, selon Tite

Cette fois, Neymar sera là : l'attaquant star de la Seleçao, blessé en quarts de l'édition 2014 et absent lors du naufrage à domicile, revient sur les terrains après sa longue convalescence depuis sa blessure à un pied contractée en février.

"Après trois mois d'absence et en ayant joué seulement un match et demi (en amical de préparation), il est déjà à un très haut niveau. Personne ne s'attendait à ça, pas même lui", a rassuré Thiago Silva. Contre la Suisse, l'orgueil de la bête blessée devrait suffire aux Brésiliens, mais la "Nati" et son milieu Gelson ont prévenu: "Le Brésil force le respect, mais il ne suscite pas la peur".

Avec AFP

Toutes les actualités

Manchester United prend la défense de Paul Pogba

Manchester United prend la défense de Paul Pogba
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:14 0:00

Un maillot de basket de Barack Obama adjugé 120.000 dollars

Le maillot de Barack Obama adjugé 120.000 dallars, USA, le 19 aout 2019

Un maillot de basket ayant appartenu à l'ex-président américain Barack Obama s'est vendu lundi aux enchères pour 120.000 dollars, a indiqué la maison qui organisait la vente au Texas.

Le maillot portant le numéro 23 appartenait à Barack Obama lorsqu'il avait 18 ans et était en Terminale au lycée Punahou, à Hawaï, où il habitait alors, a précisé la maison d'enchères Heritage Auctions.

Son prix avait été estimé avant la vente aux environs de 100.000 dollars.

L'ex-président Obama est un fan de basket, un sport qu'on l'a souvent vu pratiquer quand il était à la Maison Blanche, avec le personnel de la présidence, des célébrités ou d'autres visiteurs.

Manchester United condamne des injures racistes contre Paul Pogba

Paul Pogba célèbre son but en croisant les bras pour protester contre l'esclavage en Libye, Angleterre, le 18 novembre 2017.

Manchester United "condamne catégoriquement", dans un communiqué publié lundi, les insultes racistes reçues par Paul Pogba sur les réseaux sociaux après son penalty manqué face à Wolverhampton (1-1) la veille.

"Tout le monde à Manchester United est dégoûté par les injures racistes proférées contre Paul Pogba la nuit dernière et nous les condamnons catégoriquement", ont déclaré les Red Devils.

Le champion du monde français est le troisième joueur en Angleterre victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux la semaine dernière pour avoir manqué un penalty après le jeune attaquant anglais de Chelsea Tammy Abraham et l'ancien joueur de Sochaux Yakou Meite, qui évolue aujourd'hui en D2 anglaise avec Reading.

"Les personnes qui ont exprimé ces opinions ne représentent pas les valeurs de notre grand club et il est encourageant de voir la grande majorité de nos fans condamner également cela sur les médias sociaux", souligne Manchester United.

Pogba a reçu lundi le soutien de Marcus Rashford: "Assez maintenant, il faut que ça s'arrête @Twitter", a apostrophé le coéquipier du milieu de terrain français de 26 ans.

"Manchester United est une famille. @paulpogba est une énorme partie de cette famille. Si vous l'attaquez, vous nous attaquez tous. @ManUtd", a également tweeté Rashford.

"A vomir. Les réseaux sociaux doivent faire quelque-chose à ce sujet", a appuyé un autre coéquipier, le néo-Mancunien Harry Maguire.

Une opinion partagée par l'association Kick It Out, qui lutte contre le racisme dans le football anglais: "Le nombre de posts du même acabit depuis le début de la saison montre à quel point les propos discriminatoires en ligne sont hors de contrôle", a déploré l'organisation mardi. "Sans action immédiate et la plus forte possible, ces actes lâches continueront à se multiplier", a-t-elle averti.

Les jeux africains

Les jeux africains
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:03:29 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG