Liens d'accessibilité

Mobilisation des journalistes pour demander la libération de leur collègue arrêté au Tchad


Mobilisation des journalistes pour demander la libération d'Allahodoum Judas à N'Djamena, Tchad, le 6 novembre 2017. (VOA/André Kodmadjingar)

Au Tchad, depuis 20 jours, le directeur de Publication du journal Le Visionnaire Allahodoum Judas est toujours en prison.

Arrêté le 17 octobre dernier pour "usurpation de titre et de fonction de journaliste et entrave à l'enquête judiciaire" dans l'affaire Airbus, le directeur de publication du journal Le Visionnaire, Allahodoum Judas totalise lundi 20 jours en prison.

Ces confrères trouvent cette arrestation illégale et demandent au haut conseil de la communication qui régule les organes presse au Tchad de rappeler le procureur de la république à l'ordre.

Ils ont déclaré que "le journalisme est une métier ouvert au Tchad", "la place du journaliste n'est pas en prison".

Plusieurs actions seront programmées dans les tous prochains jours pour exiger sa libération: la grève de la faim, sit-in devant le siège du haut conseil de la communication et nuit de Blanche. Un collectif est mis en place pour définir la stratégie de lutte.

André Kodmadjingar, correspondant à N'Djamena

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG